15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
ecommunauté-CNFPT
   

Clip of Friday : Déconstruction professionnelle

Víctor Enrich est un photographe autodidacte, passionné de 3D qui est passé par l’école d’architecture de Barcelone (ETSAB). Désormais, il transforme la réalité pour la montrer autrement.

Cette série artistique, surnommée NHDK pour NH Deutscher Kaiser Hôtel de Munich, travaille le même immeuble sous 88 rendus différents. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années, élaboré à partir de multiples photographies du bâtiment prise depuis les rues et les toitures des environs.

L’idée lui est venue alors qu’il devait passer devant l’immeuble tous les jours pour récupérer ses affaires laissées à la consigne de la gare, juste en face. Pour la petite histoire, il dormait chez les uns et les autres parmi ses amis suite à son expulsion d’Israël, territoire où il a séjourné illégalement pendant deux ans en compagnie d’un ami letton. C’est après avoir travaillé comme chargé de rendus architecturaux et modélisation 3D dans des grosses agences espagnoles qu’il s’est tourné vers les milieux artistiques, las de l’univers ultra-compétitif et de l’ennui du métier.

Photomanipulations, déformations, déconstruction, reconstruction, modélisation / © Víctor Enrich

Photomanipulations, déformations, déconstruction, reconstruction, modélisation © Víctor Enrich

Víctor Enrich nous explique son projet :

« Tous les trois jours en allant à la gare, je voyais ce bâtiment en face. Très laid. Et je me disais: toi tu es laid, mais je t’aime bien.

Je n’ai pas de message particulier à faire passer à travers ces photos, ce serait artificiel. Je ne veux rien dire, je veux permettre à ceux qui les regardent de leur donner le sens qu’ils veulent.
Je ne sais même pas comment les formes me viennent. Cela survient aux moments les plus inattendus: comme quand vous accouchez. Vous ne savez pas quand ça va arriver.
On me demande parfois si je voudrais que des immeubles existent comme sur mes images. Mais non! Je les vois comme ça, je ne les veux pas comme ça.

Là c’est simplement de la pure forme. »

Le visage derrière le projet / © Víctor Enrich

Le visage derrière le projet © Víctor Enrich

 

Billet précédent
L’urbanisme en action : l’accueil de la vie au quotidien
Billet Suivant
A Londres, du mobilier original pour ramener la nature en ville
L'auteur
Arthur Groot

Rédacteur Urbanews.fr / Ingénieur-Urbaniste et Programmiste. "Je milite pour une perception plus humaine de nos villes ; ce sont les détails qui font l'urbanité."

10 Commentaires

Soumettez votre commentaire