15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300

Clip of Friday : Two°C, New-York City sous les eaux.

L’objectif de l’accord de Paris sera-t-il suffisant pour sauver les villes de la montée des eaux ? Un clip réalisé par Claire et Max montre à quoi ressemblerait New-York s’il y avait une montée des eaux équivalente à une augmentation de 2°C de la température terrestre moyenne.

Cette simulation présentée dans un court film qui représente plusieurs mois de travail, fait actuellement le tour du monde par l’ampleur du message d’alerte qu’elle délivre.

La montée des eaux n’est qu’une manifestation du réchauffement climatique parmis beaucoup d’autres. Lors de la conférence de l’ONU (COP21) qui s’est tenue à Paris en décembre 2016, 195 états ont signé un accord de réduction des émissions des gaz à effet de serre qui permettrait de limiter à 2° C (3.6 degrés Farenheit) le réchauffement climatique.

« Le GIEC, organisme intergouvernemental constitué d’experts sur l’évolution du climat, prévoyait une hausse moyenne des océans de 1 mètre d’ici 2100 : leur modèle sous-estimait la fonte des glaces. Pour James Hansen, ces 2° resteraient encore dangereux car il intègre dans ses récents modèles la fonte des glaces : il estime une hausse de 5 à 9m d’ici 2080. C’est demain. Cette hausse associée aux ondes de tempêtes (comme l’ouragan Sandy de 2012 à New-York) permettrait aisément de retrouver le même état d’inondation présenté dans le film. » précisent Claire & Max.

Selon ce scénario, plusieurs grandes mégalopoles sont fortement menacées par cette montée des eaux : un enfant âgé aujourd’hui de 5 ans pourra connaître ces mêmes images de New-York sous les eaux puisque cette simulation propose une projection d’ici 60 à 80 ans, en adéquation avec les études pré-citées.

Pour les plus curieux, l’étude complète originale de James Hansen, en co-réalisation avec 17 scientifiques (dont 2 français) est dispo ici en anglais et le « climatoblogue » propose un excellent résumé de cette étude en français ici.

Ce projet est largement inspiré du projet « 5:46 am – Paris underwater » réalisé il y a 6 ans par Olivier Campagne & Vivien Balzi, représentant Paris noyée sous les eaux. Ce projet avait une vocation plus artistique et esthétique qui pourrait prendre un tout autre sens aujourd’hui. Angoissant, vous ne trouvez pas ?

Billet précédent
Shigeru Ban impulse la structure hybride en architecture
Billet Suivant
Oslo s’attaque au stationnement pour bannir les voitures de son centre-ville
L'auteur
Arthur Groot

Rédacteur Urbanews.fr / Ingénieur-Urbaniste et Programmiste. "Je milite pour une perception plus humaine de nos villes ; ce sont les détails qui font l'urbanité."

0 Discussion

Soumettez votre commentaire