15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   
Centre-ville de Magog – Source : Antoine Petrecca

Canada : les NTIC au service des villes moyennes

Le phénomène des villes intelligentes ou « Smart Cities » émerge depuis quelques années et change peu à peu notre pratique de l’urbanisme. Le principe de la ville intelligente est de s’appuyer sur les nouvelles technologies pour améliorer les performances d’un quartier, optimiser les équipements et réseaux publics, créer de nouveaux services adaptés aux citoyens et bien plus encore !

La ville intelligente se veut plus efficiente et performante au service de sa population. Mais si cette tendance semble peu à peu s’imposer, c’est très souvent en prenant l’exemple de grandes villes voire de métropoles. Or, les villes moyennes ne sont pas en reste et ont beaucoup à gagner en mettant à profit les nouvelles technologies.

La municipalité de Magog dans la région de l’Estrie, à 125 km au sud-est de Montréal a amorcé le virage de la ville intelligente. En 2009, la maire Vicki May HAMM, fraîchement élue, décide de mener Magog et ses 26 000 citoyens vers la voie des villes intelligentes pour palier le déclin des industries traditionnelles (automobiles, imprimerie, textile).

Les moyens déployés sont simples ; créer un réseau de fibre optique ouvert, public et à très larges bandes passantes, le FFTH pour « Fiber to the home » et charger Magog Technopole d’être le maître d’œuvre du projet Magog Ville intelligente. Les leviers mis en œuvre et l’accompagnement de Magog Technopole ont permis l’implantation de plusieurs entreprises en technologies de l’information et des communications vertes. Ces entreprises ont lancé des applications mobiles visant à faire connaître les commerces et les offres culturelles aux touristes et aux habitants. En plus d’être utiles aux utilisateurs, ces applications permettent aux commerçants locaux de mettre en avant leurs produits. Une application permet même aux touristes de donner leurs avis dans le but d’améliorer l’offre touristique.

Mais l’expérience de ville intelligence ne s’arrête pas au développement d’une économie innovante. Pour Magog une ville intelligente c’est également optimiser le réseau de déneigement et installer un éclairage intelligent. En plus de faire des économies sur les factures d’électricité, le ciel étoilé de la  ville est préservé ! La société d’électricité Hydro-Magog appartenant entièrement à la municipalité, les choses ont été facilitées pour mettre en place le projet d’éclairage intelligent.

Pour Magog devenir une ville intelligente a permis de réinventer une économie diversifiée et d’offrir des services aux plus près de ses citoyens. De façon plus générale, s’impliquer dans un projet de ville intelligente permet aux villes moyennes de valoriser leurs ressources locales et d’être plus autonomes dans leur fonctionnement.

Billet précédent
Clip of Friday : l’urbanisme est partout
Billet Suivant
Des feux tricolores pour les accros du Smartphone

0 Discussion

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.