Accueil > Magazine > Architecture > Les Parpaings d’Or 2013 !

Les Parpaings d’Or 2013 !

Les « Gérard » de l’architecture, qui ont eu lieu l’année dernière, reviennent en 2013 avec un nouveau nom, les Parpaings d’Or !

Parpaing d'Or 2013

Le Parpaing d’Or des Architectes 2013

Ce prix satirique, créé par le blog L’Abeille et l’Architecte, vise à distinguer, je cite : « les architectes français et internationaux qui ont su, à travers leurs réalisations, contribuer au rayonnement de l’architecture en et dans le monde entier » à travers différentes catégories aux intitulés souvent drôles ou décalés, du moins pour un public averti…

UrbaNews.fr vous propose de découvrir l’ensemble des 18 catégories de cette édition 2013, qui est peut-être un poil plus incisive que celle de l’année dernière, avant de vous rendre sur l’Abeille et l’Architecte pour connaitre la liste des nominés et voter !

Catégories « France »

Avec des architectes français dedans.

  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui porte le plus fièrement la moustache ;
  • Le Ductal® d’Or 2013, bah ouais faut pas déconner quand même, le parpaing ce n’est pas assez chic ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui, par dépit, cynisme, incompétence, opportunisme, lâcheté ou réel talent – voire l’ensemble – a trouvé plus simple de devenir journaliste pour pouvoir dézinguer ses vieux confrères en toute fraternité et dragouiller ses jeunes consœurs en leur faisant miroiter d’invraisemblables et mirifiques publications dans de grands hebdomadaires de la presse professionnelle que-le-monde-entier-nous-envie (ou un petit blog) ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de la ministre de la qui, bien qu’elle soit en charge de l’architecture s’en tamponne le coquillard et a laissé détruire des œuvres architecturales majeures ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui a trouvé un nom super chouette, décalé et branché pour son agence quand il avait 25 ans, mais qui n’a pas pensé à quand il aurait 55 ans face à un maître d’ouvrage qui ne trouve plus ça très drôle ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui s’appelle Colboc mais tu sais jamais lequel c’est, et tu te dis surtout que si la nouvelle génération se met à faire des enfants, y’aura bientôt davantage d’architectes s’appelant Colboc que d’inscrits au tableau de l’ordre de Lozère ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte officiel du Roy et du fait du Prince ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte de l’agence qui pourra toujours se reconvertir dans la restauration rapide si jamais c’est trop la crise tellement son nom, il creuse l’estomac :
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qu’il est tellement bogoss, sexy, trendy et tout et tout… que quelle soit l’heure de la journée ou de la nuit, il ferait la couverture de Vanity Fair chaque mois et que, quoique tu fasses, il gagnera toujours le concours face à toi ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui aurait bien voulu être le Hector Guimard du futur du mais qui va se retrouver à aménager trois écrans et deux couleurs dans une « boite » et un « tuyau » déjà dessiné par Setec ou Systra ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte que presque plus personne ne connait, mais que nous on a ressorti des heures les plus sombres de notre histoire et chez qui papy aurait gratté si les ricains n’étaient pas là ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui a utilisé du vert pomme ou fluo ou les deux, super à la mode et super branché en 2010, qui claquait bien sa race sur les photos de presse mais que nos enfants regarderont avec la même nostalgie en 2040 que nous aujourd’hui quand on regarde les bâtiments des années 70 en verre fumé ;

Catégories « International »

Avec au moins un architecte international dedans.

  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte étranger qui vole le bon pain des architectes français que tu te demandes si c’est nous qu’on est nul ou si c’est eux qui sont bons ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte POST MOMO que tu aimes en cachette parce que putain les mecs, même si c’est moche, ils se sentaient comme à l’avant du Titanic ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui se dit qu’il a des burnes suffisamment grosses pour signer un avec , ou mais qui finalement les ramassera, comme les autres, à la petite cuillère parce que, faut pas rêver, avec le service juridique d’une agence d’architecture on n’arrive déjà pas à casser le contrat de son photocopieur ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui chie dans son [Cette vanne est nulle et l'Abeille et l'Architecte l'assume pas alors elle balance : en fait elle est de Jean-Philippe Hugron, du Courrier de l'Architecte] ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui malgré ses concours, ses projets, ses chantiers, la gestion de son agence, ses livres, ses conférences, son conjoint, ses gosses, ses vernissages, ses expositions, ses dîners en ville, etc. trouve encore du temps pour faire du design de bouteille ;
  • Le Parpaing d’Or 2013 de l’architecte qui te fait une super perspective que t’as l’impression que c’est Star Wars, Star Trek et un fenouil réunis, mais qu’en vrai, t’as juste envie de leur dire de lâcher leur logiciel 3D (et de retourner à la planche à dessin), non parce que là, ça fait peur aux enfants.

Votez pour les Parpaings d’Or 2013

À propos de Patrick Guyennon

Webmaster et Community Manager pour UrbaNews.fr. Fondateur et Curateur de la Revue de Presse UrbaNews.fr. Rédacteur pour Batiweb. Associé chez ATYC. Diplômé de Master 1 en Urbanisme et Aménagement (IUL, UdM). Diplômé de premier cycle en architecture (ENSAL).

À lire également