Accueil > Localisation > International > Belgique > Le métro bruxellois s’étend vers le Nord

Le métro bruxellois s’étend vers le Nord

Le réseau du bruxellois s’étendra jusqu’aux quartiers densément peuplés de la commune de Schaerbeek, au nord de la capitale belge, a annoncé le gouvernement bruxellois, suite aux résultats de l’étude préliminaire commanditée par Beliris.

L’étude préconise la mise en service d’une ligne automatique (tracé rouge) prolongeant l’axe souterrain nord-sud au delà de la Gare du Nord jusqu’au site de Schaerbeek-Formation, en passant par les quartiers denses de Schaerbeek-Evere, et vers le sud jusqu’à Calevoet. Toutefois, la priorité est donnée pour l’extension vers le nord.

Crédit : Bureau Metro Noord

Crédit : Bureau Metro Noord

L’idée d’une ligne de (en lieu et place de la ligne 55) en site propre a été écartée  car, outre les problèmes de saturation et d’irrégularités, elle ne permettrait pas de répondre à la demande croissante de transport collectif.

Ce métro nécessitera la construction de neuf stations sur un tracé de 4,8 kms, tracé le plus court proposé parmi les trois de l’étude préliminaire mais qui permet de desservir le plus grand nombre de voyageurs.

Le gouvernement bruxellois va se concerter désormais avec les communes de Schaerbeek et Evere pour définir le tracé exact de la ligne souterraine et pour choisir l’emplacement des futures stations.

Le calendrier prévoit la poursuite des études préparatoires pendant deux ans. En 2015 et 2016, les procédures d’octroi des permis d’environnement et d’ seront mises en route et les adjudications seront attribuées en 2018. Les travaux commenceront en 2018 pour une durée de 4 ans. L’inauguration de cette nouvelle ligne de métro devrait se faire en 2022, selon la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels.

En parallèle au de métro, le gouvernement bruxellois a donné un avis positif à la société régionale flamande de transport collectif, De Lijn, pour un de création de quatre lignes de tram express entre le Brabant flamand et , complétant l’offre du futur RER. Les tracés devront toutefois favoriser la connectivité avec les réseaux de la STIB (métro, tram, bus).

À propos Pierre Tardy

Rédacteur pour Urbanews.fr & chargé de développement du Cluster HBI. Diplômé de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Lille (IAUL).

À lire également