15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
   

Agro Food Park : la Silicon Valley de l’agriculture au Danemark

Le Danemark souhaite développer la Silicon Valley de l’agriculture à travers le projet de développement de l’Agro Food Park dans la ville d’Aarhus.

Perspective aérienne du projet / © GXN team

Perspective aérienne du projet / © GXN team

Agro Food Park est un parc d’affaires qui a ouvert en 2009 sur une initiative du Conseil Danois sur l’Agriculture et l’alimentation, il accueille 75 entreprises spécialisées qui regroupent 1000 employés environ. Ce lieu ambitionne de devenir le centre international pour l’innovation et la connaissance en agriculture, en alimentation, et dans les technologies associées. Ce regroupement de compétences vise à créer des structures compétitives sur le plan international tout en favorisant l’émergence d’innovations spécialisées sur les secteurs porteurs que sont l’innovation en agriculture et en alimentation. L’enjeu pour le gouvernement Danois est aussi d’améliorer les connexions entre les investisseurs, les chercheurs, et les institutions publiques.

Les moteurs clés du développement de la zone d'affaire / © GXN team

Les moteurs clés du développement de la zone d’affaire / © GXN team

Le projet urbain visant à planifier le développement de ce site attractif a été co-imaginé par l’agence d’architecture et d’urbanisme William McDonough + Partners, 3XN/GWN Architectes, BCVA, et Urland. Le projet planifie 280 000m² en plus des 44 000m² de bureaux, de laboratoires et d’espaces de conférence déjà présents. L’objectif principal est de développer des synergies entre de multiples entités à travers un écosystème urbain invitant à la collaboration et aux rencontres de talents. A terme, le site devrait accueillir environ 3000 employés et près de 200 entreprises spécialisées.

L’architecte William McDonough est à l’origine de ce concept d’écosystème agro-urbain. Il est l’un des pionniers et fervent défenseur du développement de l’agriculture urbaine. Il est notamment le co-auteur de « Cradle to cradle. Créer et recycler à l’infini » (avec Michael Braungart), et le concepteur de la plus grande ferme sur toit du monde (La ferme biologique Gotham Greens sur près de 2ha du toit de l’usine Method Products au sud de Chicago) avec Heitman Architects.

« Ce sera un lieu en partie dédié à l’engagement au sein du développement économique pour la sécurité alimentaire et une alimentation plus saine. Ce projet est vraiment stimulant pour nous. » a précisé William.

Le projet urbain doit être à la hauteur des ambitions, avec une conception autour de l’écosystème agro-urbain, et le développement urbain simultané au développement agricole. Les infrastructures urbaines sont créatrices de valeurs économiques et de supports de recherche et d’activités. L’organisation des espaces publics et la création d’une identité forte participe à ce processus de développement.

Le plan masse a été conçu sur trois concepts spatiaux forts :

– The Lawn (La Pelouse), qui est un vaste espace central commun visant a devenir un espace de rencontres et d’évènements type salons d’expositions.
– The Strip (La Piste), qui est l’avenue principale du campus, avec des façades animées des enseignes commerciales et des aménités partagées, dans une organisation très dense type avenue urbaine animée.
– The 5 Plazas (Les 5 Places), qui sont supports d’accroche des clusters à travers plusieurs bâtiments adressés, qui créeront des quartiers aux identités distincts. Chaque cluster regroupera l’ensemble de compétences liées à l’un des 5 thèmes principaux que sont : matériaux écologiques, énergies renouvelables, biodiversité, qualité de l’air, traitement des eaux.

« L’innovation n’émerge que lorsque les connaissances sont concentrées et qu’elles peuvent être partagées. Nous aimons l’idée d’une pollinisation de l’innovation, annonce Kasper Guldager Jensen, directeur de GNX. « En créant des liens entre la production alimentaire et la vie urbaine, nous cherchons à créer un environnement propice aux rencontres entre les individus, les connaissances, et les idées. L’idéal sera de créer le pendant de la Silicon Valley dédié à l’agriculture. »

Ce projet montre à quel point il est important d’intégrer dans le développement des zones d’activités et des zones d’affaires, une ingénierie de conseil audacieuse et pluridisciplinaire. Urbanistes, architectes, paysagistes, spécialistes doivent être mis autour d’une même table pour permettre aux investisseurs et aux décideurs de développer des espaces d’activités propices à l’intégration urbaine et à l’innovation. Les espaces d’activités contemporains ne peuvent plus être des espaces périphériques enclavés dans des infrastructures routières pour être compétitifs et dynamiques.

Perspective du projet à terme / © GXN team

Perspective du projet à terme / © GXN team

Billet précédent
Clip of Friday : Réflexions avec Jean Nouvel
Billet Suivant
Décrypter Habitat III (1/3) Habitat III, par qui, pour qui, pour quoi faire ?
L'auteur
Arthur Groot

Rédacteur Urbanews.fr / Ingénieur-Urbaniste et Programmiste. "Je milite pour une perception plus humaine de nos villes ; ce sont les détails qui font l'urbanité."

0 Discussion

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.