15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   

La Super Skyscrapers Compétition 2015 à Mumbai

Tout d’abord, la compétition SuperSkyScrapers est une compétition annuelle organisée par la société d’événementiel spécialisée dans les concours d’architecture [AC-CA]. Cette compétition est la grande sœur de la Skyscrapers, réunissant déjà de nombreux participants partout dans le monde, et elle propose aux compétiteurs de tout bords (vous, moi, eux, seul ou en team de 4 maximum, architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs ou designers…) de s’attaquer au très-grand, voir très très très grand bâtiment. Ce champs de recherche spécifique nécessite une réflexion conceptuelle et technique sur les structures susceptibles d’être à la hauteur, mais aussi sur l’amorce urbaine à développer sur sa base et sur l’impact des modes de vie en résultant. L’objectif majeur affiché en façade : développer le talent et la créativité pour amorcer l’innovation dans les très grandes structures (les SuperSkyscrapers) et inspirer le monde à développer ce mode de construction. Cette plateforme internationale d’idée contribue assurément à l’innovation, aux débats, à la recherche technologique et au développement de l’esthétique de ce mode de vie en essor dans les métropoles mondiales. L’édition 2015 s’est passé à Mumbai (en Inde), avec pour objectif de faire monter les containers. UrbaNews.fr vous présente le podium avec ses trois lauréats, et un projet sélectionné dans la longue liste des « mentions spéciales » que vous pouvez aller voir sur le site de la compétition. Number 1 : Ganti Associates (Inde) Le concept gagnant est résolument industriel et innovant, qui consiste en une solide armature centrale dotée d’une grue, qui vient positionner les logements en containers dans les différentes sections. Une grande tour modulable à souhait en fonction des besoins, avec des espaces communs généreux et un système d’éolienne qui capte l’accélération des vents aux arrêtes. Bon, pour ce qui est de l’intégration urbaine, le beau bloc qui atterri au milieu du bidonville ne risque pas de faire pâlir de jalousie les vieilles dalles à la française…

Le lauréat du jury est un projet de Shekar GANTI de l'agence Ganti Associates

Le lauréat du jury est un projet de Shekar GANTI de l’agence Ganti Associates

Note du jury : ce projet présente une compréhension complète du contexte du site, des communautés habitantes, de la culture locale et des besoins d’amélioration de la qualité de vie. Le jury à particulièrement apprécier le développement progressif de l’habitat, offrant de belles perspectives de reproduction du projet ailleurs, dans d’autres bidonvilles. C’est une proposition qui a correctement intégré les problématiques liées à la durabilité, aux circulations, à l’utilisation de l’énergie, aux vents et à la lumière, avec une solution d’agencement des containers ne se cachant pas mutuellement la lumière. C’est une proposition forte de solutions en terme de forme, de configuration, de distribution et de fonction. (Cliquez ici pour afficher l’image en taille maximale.) Number 2 : Dioinno Architecture (États-Unis) Le géant n°2 est un vaste triangle à trois pieds offrant un second niveau du sol à plus de 30 étages du plancher des vaches sacrées. L’objectif central est de progressivement organiser l’habitat au sein de cette superstructure métallique, pour ensuite libérer le foncier occupé de manière anarchique et en faire des espaces verts. Les logements se composent de deux containers pour les pièces à vivre et d’un espace de circulation interne vertical pour accéder aux différentes pièces.

Le deuxième projet selon le jury est un projet de Jin Young Song de l'agence Dioinno Architecture.

Le deuxième projet selon le jury est un projet de Jin Young Song de l’agence Dioinno Architecture.

Note du jury : Cette proposition présente une juxtaposition de tours et d’éléments fonctionnels intéressant, jouant avec la distribution spatiale et les circulations. La forme générale permet l’extension laissant entrevoir une arrivée progressive de nouvelles possibilités de typologies en fonction de l’évolution du développement résidentielle du secteur. Cette solution laissent cependant de nombreuses questions sans réponses, comme celle de la gestion de l’énergie et de la faisabilité de la structure. Cependant, l’apport d’une mixité sociale et la transformation progressive de l’espace sous la structure en un espace plus serein et accueillant fait la force de ce projet. (Cliquez ici pour afficher l’image en taille maximale.) Number 3 : CRG Architects (Chine) La « Cité de Fer » sont en réalité deux tours non jumelles, construites par plateaux autour d’un silo de béton central, et accueillant les containers déjà pré-assemblés en logement via des drones (vision futuriste de la chose). Le projet se caractérise par un design assez remarquable, rendant les containers moins bruts et inspirant des courbes. Les plateaux n’accueillent cependant pas beaucoup de logements, créant aussi une perte énorme de surface utile (bon d’accord, c’est censé être un concept, pas un projet…).

Le troisième projet plébiscité est le projet de Carlos R. Gomez de l'agence CRG Architects.

Le troisième projet plébiscité est le projet de Carlos R. Gomez de l’agence CRG Architects.

Note du jury : l’empilement des containers ne présente rien d’exceptionnellement innovant et rappel un certains nombres de projets de développement hôtelier récents. Cependant la proposition excelle dans le traitement du centre de la tour avec de nombreuses solutions proposées face aux problématiques de traitement du niveau de température, de la récupération de l’eau et des circulations. La jury aurait aimé voir cette proposition poussée plus loin, mais le concept est déjà un bon point de départ pour le débat sur ce type de solution au cœur d’une aire très dense. (Cliquez ici pour afficher l’image en taille maximale.) La mention spéciale sélectionnée par UrbaNews.fr : L.OPITZ + F.KLAR + T.SCHÖNE + J.FAßMANN (Allemagne)

Le projet mentionné par le jury et selectionné par Urbanews est le projet de l'équipe Lucas Opitz + Franziska Klar + Thomas Schöne + Joachim Fabmann.

Le projet mentionné par le jury et sélectionné par UrbaNews.fr est le projet de l’équipe Lucas Opitz + Franziska Klar + Thomas Schöne + Joachim Fabmann.

Par insolence, mais aussi par esprit d’urbanistes convaincus, notre sélection va au projet qui ne se veut pas « très-très haut » mais « très-très intégré ». Le concept du #BOOMBAY ! part du bidonville et de sa forme urbaine désorganisée, pour créer une forme urbaine bidonville 2.0, plus dense, plus haute, et bien plus attrayante. Le style est résolument un mariage entre le bidonville et le style urbain européen avec un fonctionnement en îlot offrant des ruelles internes étroites, une multitude d’orientation et des hauteurs non continues. Mention spéciale aussi pour l’apport de containers commerciaux en rez-de-chaussée et pour la création de multiples toitures terrasses. Cette version évoque l’habitat modulaire pour l’insertion des Roms créé à Montreuil (ci-dessous) dans une version bien plus évoluée qui pourrait être une solution pour la construction à moindre coût et à haute valeur architecturale et urbaine en France et en Europe. (Cliquez ici pour afficher l’image en taille maximale.)

Le logement modulaire de Montreuil accueille les populations Roms issues de squats. C'est une première étape d'accès au logement et à l'insertion avant une mobilité résidentielle plus intéressante. Les modules se superposent avec une allée de circulation commune.

Le logement modulaire de Montreuil accueille les populations Roms issues de squats. C’est une première étape d’accès au logement et à l’insertion avant une mobilité résidentielle plus intéressante. Les modules se superposent avec une allée de circulation commune.

Billet précédent
50 hectares pour les piétons bruxellois
Billet Suivant
Clip of Friday : Los Angeles
L'auteur
Arthur Groot

Rédacteur Urbanews.fr / Ingénieur-Urbaniste et Programmiste. "Je milite pour une perception plus humaine de nos villes ; ce sont les détails qui font l'urbanité."

17 Commentaires

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.