15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   
Rendu architectural du bâtiment / © MKA / Artefactorylab

L’agence française Moreau Kusunoki Architectes remportent le Guggenheim Helsinki

Rendu architectural du bâtiment / © MKA / Artefactorylab

Rendu architectural du bâtiment / © MKA / Artefactorylab

L’agence parisienne Moreau Kusunoki Architectes (MKA) a remporté le concours international pour la réalisation du futur Guggenheim d’Helsinki. Le concours – une première pour la fondation Guggenheim –, a été organisé en collaboration avec l’association finlandaise des architectes (Safa), la ville d’Helsinki et l’Etat finlandais. Le Guggenheim, dont la date d’inauguration n’est pas encore déterminée, complète une collection de musées basés à New York, à Venise, à Bilbao, à Berlin et, très prochainement, à Abou-Dhabi. Le projet, implanté sur 18 000 m2 le long des quais du quartier d’Eteläsatama est une porte d’entrée culturelle sur la mer baltique.

Les six finalistes du concours Guggenheim d'Helsinki avec dans l'ordre : Moreau Kusunoki Architectes / AGPS Architecture / Asif Khan / Fake Industrie Architectural Agonism / SMAR Architecture Studio / HaasCookZemmrich Studio

Les six finalistes du concours Guggenheim d’Helsinki avec dans l’ordre : Moreau Kusunoki Architectes / AGPS Architecture / Asif Khan / Fake Industrie Architectural Agonism / SMAR Architecture Studio / HaasCookZemmrich Studio

Le concept du design est basé sur l’approche sensitive du bâtiment et de ses abords dans son contexte très naturel, connecté aux éléments (eau, air, forêts).
L’édifice est une des pièces constituante d’un itinéraire plus vaste, connectant le port au parc de l’Observatoire, invitant à la découverte à pied de ce front de mer animé. Les multiples petits pavillons en bois brulé invitent les passants à déambuler dans des grandes pièces connectés au reste de la ville L’accessibilité est un fondamental du projet, symbolisé par ses grandes baies vitrées ouvertes sur la mer et les traversées intérieures aussi importants que les salles (ce sont autant de lieux de vie et de rencontre, suivant le concept japonais du ma).

Axonométrie / © MKA

Axonométrie / © MKA

Ambiances sur la ville / © MKA / Artefactorylab

Ambiances sur la ville / © MKA / Artefactorylab

La skyline est structurée par les dix volumes coiffés de toits concaves d’où émerge une tour phare. L’ensemble dégage une harmonie naturelle, mêlant des édifices aux toitures d’allure nipponne mais des formes résolument nordiques dans leur rigidité et le choix des matériaux. Le phare marque la stature de l’édifice et sa visibilité depuis la ville et la mer, tout en offrant une vue exceptionnelle.
Le jury a particulièrement apprécié cette cohérence entre les pavillons et l’environnement proche, tout comme cette sobriété constructive, offrant une classe naturelle et une multitude d’usages possibles. Les pavillons offrent des possibilités de parcours très instinctifs et des galeries de qualité pour les expositions importantes.
Cette flexibilité du bâtiment va pouvoir accueillir un travail sur les évolutions futures lors des phases suivantes, permettant de travailler les circulations verticales et de développer des programmes intéressants sur certaines parties des toitures.

Vues sur les abords terrestres / © MKA / Artefactorylab

Vues sur les abords terrestres / © MKA / Artefactorylab

Coupe et Plans / © MKA

Coupe et Plans / © MKA

Vues sur l'intérieur des pavillons / © MKA / Artefactorylab

Vues sur l’intérieur des pavillons / © MKA / Artefactorylab

Nicolas Moreau et Hiroko Kusunoki ont fondé Moreau Kusunoki Architectes en 2011 à Paris. Kusunoki a étudié à l’Institut de Technologie Shibaura à Tokyo, avant de commencer sa carrière dans l’agence de Shigeru Ban. Moreau a étudié à l’Ecole Nationale d’Architecture de Belleville in Paris, avant de travailler au Japon pour les agences SANAA et Kengo Kuma. En 2008, Moreau et Kusunoki quittent Tokyo ensembles, et Moreau ouvre une antenne de l’agence Kengo Kuma en France. Depuis l’agence Moreau Kusunoki Architectes à conçu de nombreux projets, notamment le nouveaux Théâtre de Beauvaisis à Beauvais – projet abandonné par la maîtrise d’ouvrage -, la maison des Cultures et de la Mémoire de Cayenne en Guyane, le Campus universitaire Savoie Technolac au Bourget-du-Lac, et la place du Palais de Justice (conçu par Renzo Piano) à la Porte de Clichy de Paris.

02522_442_5FF22802

Billet précédent
A New-York, BIG signe la dernière tour du World Trade Center
Billet Suivant
La Tour de Shanghai : deuxième plus haute tour du monde !
L'auteur
Arthur Groot

Rédacteur Urbanews.fr / Ingénieur-Urbaniste et Programmiste. "Je milite pour une perception plus humaine de nos villes ; ce sont les détails qui font l'urbanité."

105 Commentaires

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.