15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   

Zee Town, la ville Facebook

Le modèle de l’entreprise paternaliste n’est pas mort ! Marc Zuckerberg planifie la création de Zee Town, ville de 80 hectares, qui pourrait accueillir les 10 000 salariés de Facebook, à proximité du siège de la firme dans la baie de San Francisco.

Pour ce projet pharaonique de près de 200 milliards de dollars, le patron de Facebook a mandaté l’architecte Frank Gehry pour dessiner sa ville. Marc Zuckerberg a déjà acquis une parcelle industrielle de 22,5 hectares pour 400 millions de dollars, près du siège de Menlo Park, afin de pouvoir commencer son projet au plus vite.

Zee Town abritera toutes les commodités et services dont auront besoin les salariés-habitants : des villas pour les cadres, des maisons plus classiques pour les autres, des dortoirs pour les stagiaires des supermarchés, des crèches, des magasins, des salles de sport, des hôtels, etc. Des voies de circulation seront aménagées pour les visiteurs, probablement pour ne pas gêner la communauté.

Le but est de renforcer la culture d’entreprise en gardant les salariés à proximité immédiate du siège, du campus, des centres de recherche et des collègues.

Frank Gehry a eu pour mot d’ordre de faire en sorte que les bâtiments se fondent dans la nature avec un traitement paysager verdoyant, allant de l’implantation d’arbres sur les voiries à la conception de toitures végétalisées. Marc Zuckerberg a promis de favoriser les transports alternatifs au sein de Zee Town.

A noter que le patron de Facebook n’y habitera pas, il possède déjà une maison à quelques minutes du siège.

Billet précédent
Freezeway : une piste patinable en plein cœur d’Edmonton
Billet Suivant
Burlington : une ville alimentée à 100% en énergie renouvelable
L'auteur
Pierre Tardy

Rédacteur pour Urbanews.fr & chargé de mission à la MEL. Diplômé de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Lille (IAUL).

49 Commentaires

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.