15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   

Lille : la nouvelle vie de l’hôtel du Lombard

L’hôtel du Lombard à Lille, se situant dans la rue éponyme, connait une réhabilitation de premier ordre sous la houlette de son propriétaire ICF Nord-Est et réalisée par les soins de l’agence roubaisienne G.O. Architectes (fondée en 2006 par 3 architectes). Inoccupé depuis 1990, ce bâtiment va enfin connaitre une nouvelle vie.

Hôtel du Lombard - Lille (crédits photo : Pierre Tardy)

Hôtel du Lombard – Lille. Crédits photo : Pierre Tardy

Ce bâtiment datant de 1626, construit par l’architecte anversois Wenceslas Cobergher « le Léonard de Vinci flamand » aura abrité tout au long de son histoire de nombreuses activités diverses. Tout d’abord établissement de crédits (d’où son nom lombard dû à l’expertise des milanais dans cette branche à l’époque), il accueillera tour à tour les archives départementales, une école de chimie, un école d’ingénieur (l’ancêtre de Centrale Lille) et un musée. Au début des années 2000, la DRAC regarde avec envie ce bâtiment afin d’y installer certains ses bureaux.

Sous l’impulsion de la ville de Lille et de la communauté urbaine (LMCU), la décision est prise de réhabiliter l’édifice afin d’y accueillir des logements sociaux.

Situé en plein centre de Lille, à proximité immédiate des gares et des hubs de transports, la consultation est remportée par le groupe ICF qui acquiert le bâtiment pour la somme de 1,7 millions d’euros.

Le programme prévoit 29 logements (certifié BBC Rénovation – moins de 58 kWh/m²/an), du studio au type 5, afin de loger des populations diverses (de l’étudiant à la grande famille) favorisant ainsi la mixité au sein même du bâtiment. Sur les 29 logements, 9 sont en PLAI (« logement très social »).

Outre la rénovation de la façade, les hauteurs sous-plafond (de 2,6 à 4,5 mètres) à l’intérieur de bâtiment sont préservées, permettant la création d’appartements en duplex. Un ascenseur permettra de desservir les 3 étages et l’escalier sera entièrement restauré.

Les poutres resteront visibles dans tous les logements et les menuiseries d’origine sont conservées.

L’espace en rez-de-chaussée, outre les logements, disposera d’un parking à vélo, d’un local pour le tri sélectif et d’une chaufferie collective bois. Le retrait du bâtiment par rapport à la rue sera occupé par de grandes jardinières qui créeront une barrière végétale entre les logements en rez-de-chaussée et le trottoir.

Une modification du PLU aura été nécessaire afin de déroger à la règle de 0,6 place de stationnement par logement, difficile, voir impossible, à réaliser dans cet espace restreint et contraint du centre-ville, laissant ainsi la possibilité d’y créer du logement.

Le montant global de l’opération de réhabilitation de l’hôtel du Lombard s’élève à 2,9 millions d’euros et la livraison est prévue pour fin 2014.

En images

Billet précédent
Emotions autour de la destruction de la Halle du marché de Fontainebleau
Billet Suivant
Le transport par câble à Lyon dès 2016 ?
L'auteur
Pierre Tardy

Rédacteur pour Urbanews.fr & chargé de mission à la MEL. Diplômé de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Lille (IAUL).

8 Commentaires

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.