15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300

Map Of The Dead : l’outil cartographique du survivant

Sur Urbanews on redoute fortement le jour ou les morts,  pris d’ennuis dans leurs cimetières, reviendront à la vie. Si de fait, le site milite avec force pour la crémation, il se devait également de faire passer certaines informations utiles sur la et ses fonctions, en temps d’apocalypse zombie.

Que ferez-vous lorsque les morts sortiront de leur sommeil pour s’en prendre aux vivants ? Serez-vous seulement prêts ? Si la question agite de plus en plus et avec plus ou moins de sérieux certains milieux de la recherche, constituant  peu à peu un champ d’étude scientifique à part entière, cette dernière  est également devenue, pour quelques pragmatiques du sujet, un prétexte à la création de cartographies salvatrices en milieu hostile.

Alors que l’Agence américaine fédérale de sûreté et de santé publique publiait récemment un document très sérieux, sorte d’inventaire de biens indispensables en cas d’invasion zombie, Map of the Dead  propose un outil cartographique utile à qui voudrait survivre dans un infesté de morts-vivants.

L'application Map of the Dead sur Nashville aux Etats-Unis

Véritable mine d’or du rescapé, Map of the Dead répertorie et spatialise à l’aide des données Google Map l’ensemble des biens et des services nécessaires à la survie du citadin aux prises avec une armée de zombies. Des centres commerciaux, idéals pour y trouver de quoi grignoter ou se vêtir chaudement, aux armureries, en passant par les centres ou les antennes radio, indispensables à la communication en temps de coupures téléphoniques, Map of the Dead dresse également l’inventaire des endroits peu fréquentables, des hôpitaux aux cimetières, pour ne pas citer les commissariats…

Si la carte intéresse particulièrement les Etats-Unis et s’y voit bien renseignée, ne demeure pas en reste. Une nouvelle qui rassurera très certainement les habitants de la capitale et les voisins du Père Lachaise, à l’éventualité d’une invasion.

Catégorie:Insolite
Billet précédent
À Paris, la future tour Triangle ne tourne pas encore rond
Billet Suivant
Comment l’Inde veut construire 20 km d’autoroutes par jour
L'auteur
Josselin Thonnelier

Diplômé de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble en Urbanisme et Projet Urbain, de l'Université de Poitiers et de Moncton (Canada) en Géographie et Sciences Politiques.

2 Commentaires

  • 12 avril 2012 à 23:48
    jm

    J’ai un vendeur de tondeuse à proximité de chez moi, donc je suis prêt à toute éventualité 😀

    RÉPONDRE
  • 13 avril 2012 à 08:53
    Pippa.Middleton

    C’est très très bon ! 🙂 Je suis en pleine zone rouge en ce qui me concerne 🙁

    RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire