15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
ecommunauté-CNFPT
   
Hissage de la toiture du Grand Stade de Villeneuve d'Asq

7200 tonnes pour la toiture du Grand Stade de Lille

C’est quasiment le poids de la Tour Eiffel qui vient d’être élevé à une trentaine de mètres du sol, pour couvrir le Grand Stade de Lille à Villeneuve d’Ascq.

Initialement prévu au printemps et reporté pour cause de calculs à affiner, le levage de la toiture du Grand Stade était finalement programmé pour mercredi dernier. C’est après 8 heures de travail menées sans encombre par les équipes d’Eiffage, que la charpente métallique de 7 400 tonnes a pu être hissée. (En moyenne, la structure a été levée de 3 mètres par heure.) Concrètement, l’opération consiste à lever 2 méga-poutres de 205 m de long et de 16,25 m de haut, solidarisées par 2 poutres transversales de 110 m de long, soutenant les 4 éléments de la toiture gigogne. L’intervention étant bien évidemment fortement dépendante de la météo, puisqu’en l’occurrence, il fallait éviter de faire face à des rafales de plus de 20m/s soit 72km/h. 40 personnes ont été mises à contribution.

Hissage de la toiture du Grand Stade de Villeneuve d'Ascq © Max Lerouge

Hissage de la toiture du Grand Stade de Villeneuve d'Ascq © Max Lerouge

Cette opération est le résultat d’un long travail de préparation débuté depuis maintenant quasiment deux ans : Une structure provisoire en acier composée de 4 « palées » a été mise en place autour des méga poteaux avant l’opération de levage. Ces palées de hissage ont permis de positionner les structures d’appui des vérins avaleurs de câbles, 3 par palée provisoire, soit 12 au total pour amener l’ensemble de la toiture (poutres, toitures, passerelles, etc.) à sa position définitive. Une fois la structure à la hauteur souhaitée, des plaques d’appuis sont glissées sur les têtes de poteaux. Il s’agit de plaques de tôle de 25 cm d’épaisseur sur lesquelles repose l’ensemble de la charpente métallique. Viennent ensuite les étapes de finalisation, qui consistent en la pose des derniers « fléaux intermédiaires », le comblement par du béton des rainures prévues initialement dans les méga poteaux pour le hissage de la structure… et le démontage de tous les éléments provisoires (vérins, palées, renforts des poteaux, etc.).

Côté planning, la livraison du Grand Stade est toujours prévue pour l’été 2012. « Ce sera un chantier complexe jusqu’au bout du fait de la co-activité générale » indique néanmoins, Bertrand d’Hérouville, président de la société concessionnaire.

Source : Le Moniteur / La Voix du Nord / Zoom sur Lille

 

Catégorie:France, Multimédia
Billet précédent
Environnement : les arbres, nécessaires au bien-être des citadins, doivent être protégés
Billet Suivant
Clip of Friday : Sub City Paris
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

0 Discussion

Soumettez votre commentaire