15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
   

Tours Hermitage, la lutte continue

Alors que les (peut-être?) futures tours jumelles de la Défense s’étaient déjà vues critiquées pour leur taille (323 mètres) en janvier dernier, jugée trop importante par les élus de Courbevoie, voici qu’une part des recours engagés par l’association Vivre à la Défense contre le projet ont aujourd’hui été jugés irrecevables par le Tribunal de Grand Instance de Paris.

Cette associations d’habitants, actuellement plusieurs dizaines à toujours loger sur le site, lutte en effet depuis de longs mois contre les conditions de rachats de leurs logements. Nous vous en faisions écho en février dernier. Si une part des freins au projet a été levée aujourd’hui par le TGI de Paris, restent encore les nombreux recours déposés par l’association pour excès de pouvoir (sept en tout) sur lesquels il va encore falloir statuer. Après une grande effusion d’informations sur le sujet, nous avons attendu un retour de l’association Vive à la Défense, qui s’est finalement exprimée dans une lettre envoyée au site Lavieimmo.com. L’association indique ainsi qu’elle compte déposer un huitième recours de ce type durant le mois et faire appel à la décision du TGI de ce jour.

Hermitage Plaza – Foster & Partners

Hermitage Plaza – Foster & Partners

Quant aux 8 millions d’Euros de dommages et intérêts réclamés par Hermitage au nom du retard pris dans les travaux, ils ne sont pas à l’ordre du jour, ce recours ayant été déposé, selon l’association, par le groupe Russe au TGI de Nanterre et non à celui de Paris.

Qui gagnera ce bras de fer acharné ? Peut-être le temps ? Le budget du projet n’est en effet toujours pas bouclé et il manque encore 700 millions d’euros au groupe pour engager les travaux. Une somme qui ne sera débloquée que si les problèmes fonciers se résolvent. Une fois encore, c’est une affaire à suivre !

 

Catégorie:Architecture, France
Billet précédent
Clip of Friday : un regard sur les Agences d’urbanisme
Billet Suivant
Les bons plans de l’architecture
L'auteur
Jérémy Berdou

Cofondateur d'Urbanews.fr. Chargé d'études Environnement & Territoire chez Girus Viadeo | LinkedIn

15 Commentaires

  • 9 septembre 2011 à 23:26
    Pierre

    Quel triste projet …

    RÉPONDRE
  • 10 septembre 2011 à 11:06

    Bonjour,
    Votre article est un peu plus juste que les propos insensés relayés depuis hier (09/09/2011) par divers médias.
    Cependant, notre recours au Tribunal de Grande Instance de Paris n’a pas été jugé irrecevable et n’a pas été jugé « abusif ». Les Stés AXA, LOGIS-TRANSPORTS et HERMITAGE, ne souhaitant manifestement pas que l’affaire soit jugée sur le fond, ont demandé à ce que l’Association soit jugée irrecevable. Là, est le point. Nous avons fait appel de cette décision hier.
    D’autre part, nous ne sommes pas une « dizaine » d’habitants, mais plusieurs dizaines (entre 80 et 90) sans compter les copropriétaires, au nombre de 450, et les commerçants…
    Nous luttons depuis maintenant 9 ans contre des pratiques immobilières « irrégulières » (cf. AXA et LOGIS-TRANSPORTS). Ce combat a donc commencé bien avant la création de HERMITAGE en France. Nous n’avons eu connaissance de cette société et de son projet qu’en mars 2008.
    En juillet 2011, M. ISKENDEROV a cru bon de nous assigner au T.G.I. de Nanterre pour « recours abusifs » et exige 8 M€ de dommages-intérêts. Comme ci-dessus expliqué, notre recours n’a pas été jugé abusif par le T.G.I. de Paris.
    Pour en savoir plus : vivrealadefense2.wordpress.com

    RÉPONDRE
  • 10 septembre 2011 à 12:28

    Erratum :
    Dans notre précédent commentaire, nous disions : »D’autre part, nous ne sommes pas une « dizaine » d’habitants, mais plusieurs dizaines (entre 80 et 90) (…) »
    Il s’agit bien entendu de « 80 à 90 familles », composées en moyenne de 2 ou 3 adultes et d’enfants, c’est à dire au moins 240 personnes. Ce calcul est bien évidemment à appliquer aux « 450 » copropriétaires du site

    RÉPONDRE
  • 12 septembre 2011 à 11:31
    Courbevoisien

    C’est un magnifique projet et notre ville a besoin de cela.
    Quand aux 70 familles qui refusent le relogement par idéologie, elle sont laissé manipuler par des élus d’opposition sans scrupule.
    Les 180 familles qui ont été relogé se portent bien mieux aujourd’hui…

    RÉPONDRE
  • 14 septembre 2011 à 10:07
    François

    Quel projet splendide. Ces « chieurs-nés » (riverains récalcitrants) ne doivent pas freiner davantage un projet d’intérêt général. Ces 10 personnes restantes se sont vues proposer des logements bien plus agréables à vivre (demandez aux aux locataires ayant déjà été relogés!) mais elles préfèrent enquiquiner le projet coûte que coûte, pourquoi? Parce que ces gens sont nés pour faire suer leur monde. Hermitage Plaza est une chance unique pour La Défense, un projet qui va dynamiser le quartier, en le rendant plus vivant (nombreux commerces, restos, cinéma, spa etc), et bien évidemment, comment ne pas souligner l’esthétique incroyable de ces tours, elles donneront une nouvelle dimension au quartier d’affaires. Ces Damiers sont immondes, et sont voués à la destruction (quoiqu’il arrive). Espérons que le projet soit lancé très rapidement car une poignée d’imbéciles ne peut pas continuer à bloquer le projet impunément.

    RÉPONDRE
    • 14 septembre 2011 à 11:09
      Jeremy Berdou

      Messieurs Courbevoisien et François, merci de ne pas parler à la place des autres ; si ces familles sont effectivement mieux loties, c’est à elles d’en témoigner.

      De plus, deux précisions s’imposent afin d’éviter les raisonnements simplistes : la première est sur le nombre de personnes concernées, allant de 10 personnes à plusieurs dizaines de familles (bien que je trouve le recensement par famille assez hasardeux) selon les sources. Problème technique oblige je peux modifier mon article pour le moment mais les informations sont présentes dans les commentaires.

      Deuxièmement, l’opposition de l’association est bien antérieure au projet Hermitage Plaza et repose sur les conditions de rachat « forcé » d’un certain nombre de logements.

      RÉPONDRE
  • 16 septembre 2011 à 17:20
    Courbevoisien

    Monsieur Berdou, il y a une vidéo de ces familles, présente sur dailymotion et relayé par des blogs de Courbevoie. Je ne fais que rapporter leur témoignage public…

    D’autre part, cette association absolument pas représentative passe son temps à parler à la place de beaucoup de monde. Ils sont bien incapablent de nous apporter les signatures des 90 personnes dont ils parlent. Je connais la situation et certaine personnes derrière l’association c’est pour cela que je me permet de commenter

    RÉPONDRE
  • 16 septembre 2011 à 17:24
    Courbevoisien

    Autant pour moi, c’est sur Youtube :

    RÉPONDRE
  • 16 septembre 2011 à 17:42
    Flo

    A Courbevoisien
    Cette vidéo a 3 ans et est principalement diffusée sur un blog politique courbevoisien. Il aurait également été plus avisé de mieux vous renseigner au sujet des personnages qui y figurent…
    De plus, n’essayez pas de descendre cette association (que je connais bien puisque j’en fais partie depuis quelques années en tant que simple membre). Ce que vous dites à son sujet est totalement faux et fait partie de la campagne de déstabilisation dont elle est victime depuis un moment.
    Vous mentez et vous le savez.

    RÉPONDRE
  • 19 septembre 2011 à 12:04
    Courbevoisien

    @Flo merci pour ce commentaire. Je vous crois sur parole quand vous dites que vous faites partie de cette association, votre dernière phrase le prouve.

    Les personnages qui y figurent sont d’anciens locataires des Damiers qui n’ont pas rejoint votre combat, ce qui fait que vous cherchez à les discréditer.
    Vous n’avez absolument aucun argument à faire valoir et la justice a rejeté vos recours, que dire de plus…

    Traitez moi de menteur tant que vous voulez, ça ne fera pas avancer les choses, mais cela résume bien vos pratiques.

    RÉPONDRE
    • 19 septembre 2011 à 22:28

      Toutes mes excuses pour ce temps de réponse assez long. Je vous remercie d’avoir apporté les éléments étayant vos propos. Le débat n’en est qu’enrichi.

      PS : Je tiens à préciser, après relecture, que mon commentaire précédent n’avait aucune intention agressive !

      RÉPONDRE
  • 20 septembre 2011 à 17:08
    Flo

    A Courbevoisien,
    En fait, les gens dont vous parlez (ceux de la vidéo) ont rejoint une autre sorte de combat… C’est un fait, c’est tout. Je ne cherche pas à les discréditer.
    Quant aux arguments en justice, a) la justice n’a pas rejeté les recours de l’association ; b) vous ne connaissez pas ce dossier, vous ne devriez donc pas vous permettre d’en parler.
    En plus, cette association n’est pas la seule à avoir attaqué. D’autres aussi l’ont fait de leur côté, il y a les copropriétés, les syndics et autres, mais aussi les commerçants.
    Alors il ne sert à rien d’essayer de discréditer cette association. Vous perdez votre temps.

    M. Berdou, votre commentaire n’a rien d’agressif du tout.

    RÉPONDRE
  • 22 septembre 2011 à 08:46
    Courbevoisien

    Flo,
    Votre attitude ainsi que celle de l’association n’est pas constructive. Discrédité ces gens, me traiter de menteur, me dire que je ne connais pas le dossier et chercher à nier la réalité, ça ne fera en rien évoluer les choses.
    Je ne vais pas perdre plus de temps à débattre avec vous, vous êtes de mauvaise foi.
    J’espère que ce projet se réalisera.

    RÉPONDRE
  • 16 octobre 2011 à 15:06
    Défensien

    Pendant que tout le monde parle des locataires concernés par les relogements, on oublie tous les autres en grande majorité propriétaires qui détiennent la clé de la réussite de ces tours. Lisez la presse, le projet est aujourd’hui à l’arrêt par un recours des copropriétaires.
    Le groupe Hermitage dans sa précipitation a juste oublié de leur demander l’autorisation tout en sachant qu’il devait légalement le faire car nul n’est au dessus des lois.
    Il est donc condamné à 500 000 euros d’amende par infraction en cas de démolition.
    Beau projet mais fait par des amateurs pas très sérieux je le crains….

    RÉPONDRE
  • […] Partners était devenu une des arlésiennes du quartier de la Défense. Sujettes à controverses, bloquées par des associations de riverains, les tours jumelles n’en finissaient plus de ne pas finir, et elles n’ont eu de cesse […]

    RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.