Accueil > Localisation > France > Des Twin Towers au rabais

Des Twin Towers au rabais

C’est un nouveau recours, déposé par des élus de Courbevoie qui vient remettre en cause la hauteur des Tours jumelles du projet Hermitage-Plaza : Les 323 mètres de l’édifice pourraient perturber le plan de vol des avions qui survolent la capitale.

Hermitage Plaza - Foster & Partners
Hermitage Plaza – Foster & Partners

Outre le respect du plan local d’ et la prise en compte des contraintes techniques de la construction sur dalle, les architectes et urbanistes doivent se soumettre à une limite de hauteur de 304 mètres GNF (Nivellement Général de la France) imposée par un Plan de Servitude Aéronautique. (PSA) Pourtant, selon Emin Ikenderov, PDG d’Hermitage, le projet ne serait pas concerné par ce plan de servitudes, la de ayant tenu compte de ce document pour établir son PLU. Or le projet est bien évidemment conforme au PLU, qui autorise sur l’emprise foncière du projet, des constructions culminant jusqu’à 365 mètres NGF.

Hermitage Plaza - Foster & Partners
Hermitage Plaza – Foster & Partners

L’, (établissement public pour l’aménagement de Seine-Arche) a déjà été confronté à ce problème il y a plusieurs mois, lors de de l’enquête publique  sur la Tour Phare, qui devrait s’élever à 300 mètres au-dessus du sol de La Défense, soit 287 mètres au-dessus de la dalle et 349 mètres GNF. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) avait alors rendu un avis favorable, tout en émettant des réserves quand à la construction future d’édifices de hauteur similaire dans le quartier de la Défense… Une concentration d’ sur le secteur, rendrait en effet, selon le directeur de la DGAC, inévitable une diminution significative de la capacité des aéroports de Roissy et du Bourget…

Affaire à suivre !

Source : Le Parisien

Sur le même thème

À propos Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.