15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   
BelvY - © Icade/Infime

A Lyon, la Confluence poursuit sa mue sur l’ancien site du marché de gros

Le quartier de la Confluence poursuit sa reconversion à l’Est du Cours Charlemagne. Les terrains historiquement occupés par le marché de gros ont été investis par le promoteur Icade et redessinés par une équipe de 6 concepteurs pour donner vie à Ynfluences Square: un programme immobilier multifonctionnel.

Ynfluences Square fait face à l’Hôtel de région – conçu par Christian de Portzamparc – et l’esplanade François Mitterrand, à proximité immédiate du tramway T1, du centre commercial Confluence et de la darse sur la Saône. Au Nord, l’ancien îlot A3 – désormais Ynfluences Square – jouxte le quartier résidentiel existant de Sainte-Blandine, tandis qu’à l’Est, il rejoint la rue Smith, en pleine expansion. L’îlot de vie de 28 100 m² s’organise autour de 8 nouveaux bâtiments, 2 cours jardinées et entend « se démarquer » par son offre mixte : mixité fonctionnelle – bureaux, logements, commerces – et mixité des usages propice à la création d’un environnement vivant et vivable 24h/24.

(Bien que la part de logements soit privilégiée comme l’indique le promoteur: de 50 % à 55 %, soit 2 500 logements pour près de 6 000 nouveaux habitants.)

La conception de cette nouvelle pièce urbaine qui a été confiée à 6 concepteurs locaux et internationaux – Herzog & de Meuron, Tatiana Bilbao S.C, Manuel Herz Architekten, Christian Kerez, Michel Desvigne Paysagiste et AFAA – tranche avec la première phase du quartier Confluence, marquée par une succession de gestes architecturaux souvent réduite à l’exposition d’un nuancier de matériaux tendance.

Dans un esprit contemporain signé Herzog & de Meuron l’emprise de l’ancien marché gare, se métamorphose en affirmant la volonté de ramener plus de sobriété et d’unité de couleurs au sein du quartier. La proposition des architectes suisses dessine une nouvelle forme de ville, variée, plus ouverte: ainsi, les espaces verts, passages publics et autres cours jardinées s’affirment comme l’un des principaux éléments identitaires du projet.

Pas de standard de hauteur pour cette deuxième phase dont certains bâtiments s’élèvent pour offrir aux futurs habitants des vues inédites sur leur ville et l’environnement. D’autres, plus petits, proposent plus d’intimité tout en jouant sur la continuité avec l’architecture historique existante. Enfin, une partie des anciennes halles du marché est conservée, en clin d’œil à l’identité industrielle de l’ancien quartier.

HarmonY - © Icade/Infime

HarmonY – © Icade/Infime

Les deux premières résidences BelvY et HarmonY sont d’ores et déjà en cours de commercialisation à partir de 4 700 €/m²… Outre de belles promesses en matière de construction durable, Ynfluences Square innove en proposant une large palette de services plus ou moins inédits: Salle de réception, salle de sport, voitures électriques en auto-partage, chambres d’hôte pour famille et amis de passage, jardins partagés, local de bricolage, conciergerie numérique, système de domotique… sont ainsi proposés aux usagers pour répondre pleinement aux nouveaux besoins des citadins.

Billet précédent
La Fab City de Barcelone ou la réinvention du droit à la ville
Billet Suivant
Urbanistes, qu’est-ce qui ne va pas ?
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

9 Commentaires

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.