15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
ecommunauté-CNFPT
   
Le Métrocâble Français à Rio - Poma - © Ledauphine.com

Nantes rêve d’un téléphérique urbain

Le Métrocâble Français à Rio - Poma - © Ledauphine.com

Le Métrocâble Français à Rio – Poma – © Ledauphine.com

Alors que la Municipalité est actuellement entrain de s’interroger sur l’éventualité d’un nouveau projet de franchissement de la Loire à l’Ouest de l’île de Nantes, certains élus semblent se positionner en faveur d’un franchissement par câble.

On sait l’engouement de plus en plus prononcé pour ce nouveau mode de transport alternatif, nettement moins coûteux, et bénéficiant d’une installation facilité par rapport aux traditionnels Tramways et autres Métro. En moyenne, un kilomètre de câble coûte ainsi deux à trois fois moins qu’un kilomètre de tram…

En ces temps d’austérité budgétaire on comprend donc bien mieux le positionnement des élus Modem de la Métropole Nantaise, d’autant que de nombreux rapports officiels vantent depuis plusieurs mois, les mérites de projets similaires, parfaitement adaptés aux franchissement compliqués et aux axes congestionnés. (Rapport du GART (Groupement de Autorités Responsables des Transports) mais également du Ministère de l’écologie)

telepherique-lisbonne-parc-des-nations

Le Téléphérique du Parc des Nations – Lisbonne

Pont ? Tunnel  ou encore Téléphérique ? Le choix du nouveau franchissement de la Loire entre le Pont Anne-de-Bretagne et le Pont de Cheviré pourrait intervenir dès le printemps 2013. Deux propositions devraient être ainsi retenues, avant d’êtres toutes les deux soumises au débat. Les partisans du transport par câble imaginent un tracé d’une longueur de 3,8 km, reliant les lignes 1 et 2 du tramway entre la Gare maritime, le Hangar à bananes, Atout sud et la gare de Pont-Rousseau.

« C’est aux Nantais de s’emparer du tracé », suggèrent les élus. La capacité d’un tel équipement pourrait être de 3000 à 4000 passagers par heure, soit à peu près l’équivalent d’une ligne de tramway….

Source : 20 minutes 

Catégorie:France, Transports
Billet précédent
Le projet de métro du Grand Paris coûterait 9 milliards d’euros de plus
Billet Suivant
Roland-Garros, la facture s’envole
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

11 Commentaires

  • 16 décembre 2012 à 12:12
    un nantais

    Ce projet est simplement minable. On peut bien comprendre que les questions de coûts sont essentielles en ce moment où de nombreux investissements sont déjà en cours à Nantes, mais un téléphérique planté au coeur de cette si belle ville serait juste d’une laideur et d’un ridicule insurmontables…
    À titre de comparaison, le projet de transbordeur défendu par l’association des transbordés (dont le directeur Yves Lainé sait de quoi il parle vu les fonctions qu’il a pu exercer) est nettement plus attrayant: peut-être plus coûteux (et encore, puisque les investisseurs seraient probablement plus nombreux pour ce projet que pour celui d’un téléphérique…), mais surtout infiniment plus esthétique, plus touristique (dimension économique et développement sur le long-terme) et qui rappellerait le passé de Nantes dont l’ancien transbordeur occupait déjà cette emplacement (à peu de choses près).

    RÉPONDRE
  • 16 décembre 2012 à 12:36
    matthieu

    40 millions d’euros pour un projet d’une laideur incroyable au milieu d’une si belle ville, et qui ne rapporterait pas grand chose une fois construit…
    À titre de comparaison, le projet de transbordeur soutenu par l’association des transbordés (dont le président Yves Lainé sait de quoi il parle vu les fonctions qu’il a pu exercer) coûterait 80 millions d’euros (soit le double) mais serait en grande partie financé par des investisseurs privés. Ainsi, Nantes Métropole n’aurait à sa charge « que » 15 à 20 millions d’euros. À cela, on peut ajouter le fait que ce projet ne se contenterait pas de faire passer les gens d’un côté à l’autre du bras de la madeleine, il aurait aussi une dimension économique et touristique avec ses commerces, restaurants, salles de réunions, promenades, etc. Le chiffre d’affaires annuel du transbordeur avoisinerait donc les 10 millions d’euros, ce qui amortirait rapidement le coût de construction… En plus de cela, son caractère esthétique (qu’est loin de posséder le téléphérique) plairait sûrement davantage aux habitants et aux touristes. Enfin, il permettrait également de rappeler le passé de Nantes et son transbordeur qui se dressait auaparavant à peu près au même endroit.

    RÉPONDRE
  • 19 décembre 2012 à 11:35
    Thibault

    Sympatiques ces deux commentaires quasiment identiques. L’association des transbordés (dont le directeur Yves Lainé sait de quoi il parle vu les fonctions qu’il a pu exercer) vous aurait-elle commissionné pour faire un peu de lobbying?

    RÉPONDRE
  • […] Pont ? Tunnel ? ou encore Téléphérique ? Le choix du nouveau franchissement de la Loire entre le Pont Anne-de-Bretagne et le Pont de Cheviré pourrait intervenir dès le printemps 2013.Deux propositions devraient être ainsi retenues, avant d’êtres toutes les deux soumises au débat. Les partisans du transport par câble imaginent un tracé d’une longueur de 3,8 km, reliant les lignes 1 et 2 du tramway entre la Gare maritime, le Hangar à bananes, Atout sud et la gare de Pont-Rousseau.  […]

    RÉPONDRE
  • […] avec par exemple les cas récents de Lyon, Marseille, Bordeaux, Issy-les-Moulineaux, ou encore de Nantes et Bagnolet. Une chose semble désormais certaine : l’engouement pour ce type de TCSP ne […]

    RÉPONDRE
  • 8 octobre 2013 à 22:09

    […] Nantes rêve d'un téléphérique urbain | UrbaNews.fr […]

    RÉPONDRE
  • 13 octobre 2013 à 14:58

    […] Nantes rêve d'un téléphérique urbain | UrbaNews.fr […]

    RÉPONDRE
  • […] Le blog deIsabelle Loirat, l’élu qui soutient le projet  Urbanews : Nantes rêve d’un téléphérique urbain Presse Ocean : Bientôt un téléphérique à Nantes ? Le ministère de l’Ecologie relance le […]

    RÉPONDRE
  • […] Le blog deIsabelle Loirat, l’élu qui soutient le projet  Urbanews : Nantes rêve d’un téléphérique urbain Presse Ocean : Bientôt un téléphérique à Nantes ? Le ministère de l’Ecologie relance le […]

    RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire