15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
   

Le Tram-Train de l’Ouest Lyonnais s’essaye en Allemagne

Le futur tram-train de l’ouest lyonnais qui devrait être déployé dans moins d’un an sur la ligne Lyon-Saint-Paul/L’Arbresle/Sain-Bel, est déjà sur les rails en Allemagne, où il effectue une série de tests.

Selon Le Progrès, c’est à Wildenrath, près de Düsseldorf, sur un centre d’essais ferroviaires disposant de cinq voies d’une longueur totale de 28 kilomètres que le fameux tram-train Citadis Dualis réalise ses premiers trajets. Un centre géré par Siemens, mais loué à Alstom, pour l’occasion.

Le Citadis-Dualis d'Alstom - © Le Progrès

Le Citadis-Dualis d'Alstom - © Le Progrès

Compromis entre le tram urbain et le train TER, long de 42 mètres et large de 2,65 mètres, le Citadis Dualis atteindra des pointes de 100 km/h. Chaque rame, de quatre caisses, peut accueillir 105 personnes assises et 151 debout. L’accessibilité est de mise, avec un plancher bas intégral. Des porte-vélos devraient être également présents. La première rame arrivera fin janvier pour des essais sur la ligne Lyon-Saint-Paul/L’Arbresle/Sain-Bel, avant d’y circuler définitivement à l’automne 2011. Le tram-train entrera également en service entre Lyon et Brignais fin 2012, et à l’horizon 2015 entre Lyon et Lozanne.

Tout l’intérêt du tram-train réside en sa capacité à poursuivre son parcours en milieu purement urbain, seulement pour l’heure, ce n’est pas prévu par le Sytral, l’autorité organisatrice des transports urbains de l’agglomération lyonnaise…

Le tram-train de l'ouest lyonnais - © Le Progrès

Le tram-train de l'ouest lyonnais - © Le Progrès

L’objectif du renouveau de ces 55 kilomètres de lignes de l’étoile de l’Ouest lyonnais, en cours d’électrification, est principalement d’atteindre environ 13 000 voyageurs à l’horizon 2013, soit le double de la situation initiale. Intégrée au projet REAL (réseau express de l’aire métropolitaine lyonnaise), la modernisation des lignes de l’Ouest lyonnais, hors équipement de tram-train entre Lyon et Lozanne, devrait coûter quelques 294 millions d’euros, financés à 70% par la région Rhône-Alpes.

Source : Le Progrès

Catégorie:France
Billet précédent
Smartphone en ville pour pouvoir d’achat en berne
Billet Suivant
A lire sur Rue89 : Boom immobilier, crise financière et ville fantôme en Espagne
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

0 Discussion

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.