15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300

Natural Positive Building par Coste Architectes

Des bureaux zéro carbone, zéro chauffage, zéro climatisation ? Un très fort excédent d’énergie renouvelable auto-produite ? Une nouvelle approche architecturale et un coût de construction égalisé par les économies générées ? Un rêve difficilement réalisable pour toute entreprise respectueuse de l’ ! Le rêve devient réalité avec le  «Natural Positive Building» de l’agence Coste Architectes, un premier immeuble de bureaux exemplaire en :

Le Natural Positive Building est un bâtiment passif « à énergie positive » ultra performant, cela signifie qu’il produit beaucoup plus d’énergie qu’il n’en consomme. Son fonctionnement est fondé sur une imperméabilité à l’air quasi absolue et il se distingue notamment par des performances très intéressantes dans tous les domaines. Sa consommation d’énergie de 530 kWh par mois pour 425 m2, relève déjà de la norme 2020 du Grenelle de l’environnement.

Vue de façade

Vue de façade

Au global, il produit plus de 1000 kWh par mois, quand un bâtiment standard similaire consomme 2000 kWH.

En générant jusqu’à 4500 € d’économie d’énergie par an pour un plateau de 425 m2, Le Natural Positive Building permet l’amortissement de son surcoût. Une fois ses locaux payés, elle bénéficiera en outre d’un gain minimum de 8000 € par an.

Vue de l'intérieur ça donne envie !

Vue de l'intérieur ça donne envie !

Emmanuel Coste souhaite faire éclore un nouveau style de vie et de , plus agréable et plus responsable. Son approche pragmatique et réaliste de l’ contemporaine démontre que l’homme peut construire son avenir en plein accord avec la nature.

Et si ce n’était au fond qu’une question de bon sens ?

Source et crédit : http://www.naturalpositivebuilding.fr/

Billet précédent
Construction : la Chine N°1 en 2020
Billet Suivant
Réforme territoriale : le président rassure les maires
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

0 Discussion

Soumettez votre commentaire