15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
   

Carlo Ratti et Sidewalk Labs s’associent pour créer une rue évolutive

Sidewalk Labs, la filiale d’Alphabet – maison-mère de Google – et l’architecte italien Carlo Ratti se sont associés afin de créer un système de pavés modulables permettant de reconfigurer rapidement une rue en fonction de ses usages.

Les revêtements de chaussées ne sont pas vraiment reconnus pour leur flexibilité. En témoignent la multitude de routes au revêtement bariolé, issu de rafistolages multiples et variés… Nous évoquions le sujet dans un billet dédié aux espaces publics en 2013, voir ici notamment.

Dynamic Street - Sidewalk Labs - Toronton - David Pike

Dynamic Street – Sidewalk Labs – Toronton – David Pike

Baptisés Dynamic Street, ces prototypes de pavés hexagonaux entendent répondre à cette problématique. Conçus pour être très facilement installés et déplacés en quelques heures, ils offriront à un même tronçon de route, une souplesse évidente. L’objectif est qu’ils puissent être modulés en fonction des usages, à différents moments de la journée ou de la semaine. Et ce, sans couper la route sur une longue période.

Dynamic Street - Sidewalk Labs - Toronton - David Pike

Dynamic Street – Sidewalk Labs – Toronton – David Pike

l’Architecte Italien Carlo RATTI prend l’exemple d’un passage urbain particulièrement fréquenté par la circulation, les piétons et les vélos aux heures de pointes mais calme tout le reste de journée. Dynamic Street permettrait de transformer cet espace en espace de jeu en milieu de journée, où de le reconfigurer pour une fête de quartier ou un terrain de basket le week-end.

Voir à ce sujet : « Démultiplier l’usage des espaces publics ». 

« Avec ce projet, nous souhaitons créer un paysage urbain qui répond aux besoins des habitants, en constante évolution. » Précise Carlo RATTI.

En plus d’être faciles à réorganiser, les pavés modulables sont dotés de lumières qui peuvent être réglées pour donner des indications spécifiques. (Passage piétons, voies cyclables, zones de collecte etc.) Chaque pavé est également équipé d’emplacement permettant l’installation d’éléments de mobiliers urbains.

Dynamic Street - Sidewalk Labs - Toronton - David Pike

Dynamic Street – Sidewalk Labs – Toronton – David Pike

Le choix de la forme hexagonale pour les pavés, s’explique par une distribution du poids plus uniforme et donc un risque plus faible de dégradation, précise l’équipe du Sidewalk Labs. Pour l’heure, le prototype est fabriqué à partir de bois, un matériau pratique car il permet un changement rapide. Mais un produit fini à base de matériaux plus résistants, comme du béton ou du caoutchouc est bien évidemment envisagé.

Dynamic Street - Sidewalk Labs - Toronton - David Pike

Dynamic Street – Sidewalk Labs – Toronton – David Pike

L’installation est actuellement exposée au Quayside 307 à Toronto, un ancien bâtiment industriel transformé en espace de travail expérimental pour la filiale d’Alphabet, Sidewalk Labs.

Dynamic Street - Sidewalk Labs - Toronton - David Pike

Dynamic Street – Sidewalk Labs – Toronton – David Pike

Sidewalk Labs, a notamment pour projet de transformer le quartier Quayside de Toronto, au bord du lac Ontario, en une véritable Smart City écologique qui abritera le siège social canadien de la firme et ses 300 employés.

Sidewalk Labs - Toronto

Sidewalk Labs – Toronto

 

Billet précédent
Collectifs d’architectes (?)
Billet Suivant
Villes ludiques : un modèle et une boîte à outils
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

3 Commentaires

  • 8 août 2018 à 08:45
    Poupinot

    Superbe idée !

    RÉPONDRE
  • 16 septembre 2018 à 22:39

    Vous parlez en conclusion de « véritable Smart City écologique », mais qu’es-ce qui vous faire dire que ce quartier serait « écologique » , en dehors de la communication qu’en fait Sidewalks Labs ?

    RÉPONDRE
    • 24 septembre 2018 à 08:24

      Disons que c’est effectivement l’ambition affichée par les concepteur… Difficile à ce stade de confirmer où d’infirmer…

      RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.