15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
   

Un algorithme génétique prédirait la croissance verticale des villes

La croissance des immeubles de grande hauteur au sein de nos métropoles présenterait des similitudes avec le développement de certains systèmes vivants. C’est ce qu’affirment des chercheurs espagnols ayant créé un algorithme génétique capable de prédire à quoi ressemblera la Skyline d’un quartier.

Les scientifiques de l’Université de La Corogne (Espagne) ont réalisé que la croissance verticale des grandes Villes suivait un schéma de développement plus ou moins similaire à celui de certains systèmes biologiques. Ainsi, à partir des données historiques et économiques d’une zone urbaine, l’algorithme suit des règles de base de la génétique et de la logique de sélection naturelle de Darwin pour réaliser ses prédictions.

Un algorithme génétique prédirait la croissance verticale des villes

Un algorithme génétique prédirait la croissance verticale des villes

L’étude, publiée dans le Journal of Urban Planning and Development, s’est concentrée sur l’un des quartiers ayant connu la plus forte croissance verticale au monde, ces dernières années : le Minato, à Tokyo. Ce quartier regroupe de nombreux gratte-ciel avec les sièges de grandes entreprises telles que Mitsubishi, Honda , NEC, Toshiba ou Sony.

« Cette méthodologie aurait pu être appliquée à n’importe quelle autre ville avec un nombre élevé de gratte-ciel. » explique les chercheurs.

En 2015, une fois toutes les informations historiques recueillies, les auteurs ont créé une série de cartes et de représentations 3D de Minato pour pouvoir prédire le nombre de bâtiments et leurs emplacements probables au cours des années 2016-2019. Ils ont depuis comparé les résultats du modèle avec les projets de développement d’immeuble de grande hauteur.

« Les prédictions de l’algorithme ont été très précises en ce qui concerne l’évolution réelle de la Skyline de Minato sur 2016 et 2017 », explique Ivan Pazos. « Désormais, nous évaluons leur exactitude pour 2018 et 2019 et il semble, selon les observations, que les prédictions seront correctes à 80%. » L’algorithme estime non seulement le nombre de futurs gratte-ciel dans un quartier; mais également les zones spécifiques où ils seront probablement situés.

Billet précédent
Et le piéton dans tout ça ?
Billet Suivant
Collectifs d’architectes (?)
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

0 Discussion

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.