15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
La nouveau Pont-Passerelle du Mont-Saint-Michel © Mathias Neveling

Le Mont-Saint-Michel s’offre un pont-passerelle

L’ouverture d’un -passerelle, exclusivement dédié aux marque une nouvelle étape vers le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.

C’est le célèbre Architecte Autrichien Dietmar Feichtinger qui a conçu ce nouvel ouvrage, destiné à remplacer l’ancienne digue-route qui permettait de rejoindre le pied du célèbre Mont inscrit au Mondial de l’ depuis 1979.

La nouveau Pont-Passerelle du Mont-Saint-Michel © Mathias Neveling

La nouveau Pont-Passerelle du Mont-Saint-Michel © Mathias Neveling

Long de 760 mètres et large de 11 mètres, l’ouvrage métallique recouvert de bois de chêne a été achevé trois ans après le lancement de sa construction en 2011. Conçu pour rallier ce monument « naturel et culturel », le nouveau pont-passerelle se veut intégré au paysage et au plus près de l’eau. Ainsi, l’horizontalité parfaite du tablier lui permet de se fondre dans l’horizon. De même, l’optimisation de l’épaisseur des piliers, nécessaires au soutien de ce même tablier, s’inscrit dans la volonté de doter l’ouvrage d’une transparence maximale. Enfin, sa géométrie courbe embrasse la baie, accompagne le visiteur et offre de multiples perspectives sur le Mont-Saint-Michel.

Si cette nouvelle étape marque une avancée majeure vers le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel, les travaux dans la baie ne sont pas finis pour autant : la réalisation de la large esplanade sur laquelle débouche le pont-passerelle doit être achevée fin septembre et conclura la construction du nouvel accès. Devrait suivre le début de la démolition de l’ancienne digue-route. Ce n’est qu’à l’été 2015, que ces gigantesques travaux, initiés en 2006 s’achèveront, après l’engloutissement d’un budget total de 230 millions d’euros, dont 184 millions d’investissements publics directs.

Une fois les travaux terminés, la mer devrait ceinturer le Mont près de la moitié de l’année. Et baigner le pied du rocher, recouvrant ainsi une partie de l’esplanade une vingtaine de jours par an.

Le Mont-Saint-Michel est l’un des sites touristiques les plus visités de . Il accueille en moyenne 2,5 millions par an.

Catégorie:Architecture, France
Billet précédent
Lancement officiel de la 5ème édition du Palmarès des Jeunes Urbanistes
Billet Suivant
La mairie de Paris cherche des espaces à végétaliser
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

33 Commentaires

  • […] L'ouverture d'un pont-passerelle, exclusivement dédié aux piétons marque une nouvelle étape vers le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.  […]

    RÉPONDRE
  • 30 juillet 2014 à 22:33

    le problème c’est qu’il n’est même pas sûr que les vélos pourront l’emprunter … Mais personne ou presque n’y a prêté attention.

    RÉPONDRE
    • 31 juillet 2014 à 07:30

      Vu la largeur de l’ouvrage ça semble quand même légèrement aberrant que les vélos ne puissent pas l’emprunter… on verra bien !

      RÉPONDRE
  • 31 juillet 2014 à 17:04
    montemont

    Une réponse à vos interrogations : les vélos circuleront sur le pont dès octobre, comme les navettes d’ailleurs. Pas d’inquiétude. Pour l’instant, les piétons ont la primeur de l’été.
    Précisions: les travaux sur 20 ans représentent 200 millions d’euros (actualisés), soit 10 par an… Pas de panique. Le musée des arts premiers par comparaison 350 millions. Le grand Versailles, 900 millions.
    Enfin, si l’architecte est bien Dietmar Feichtinger, le maître d’ouvrage est un ensemble de collectivités emmenées par la Région Basse Normandie avec un soutien pour moitié de l’Etat. Cela mérite d’être dit aussi…
    Bon été !

    RÉPONDRE
    • 31 juillet 2014 à 17:37

      Si cette information est vraie, elle est très importante, mettant fin à au moins deux ans d’incompréhensions. Pourriez-vous la donner aux premiers intéressés, via mon blog spécialisé, à la fin de mon article sur la question ? Je vous en remercie vivement par avance.

      RÉPONDRE
      • 1 août 2014 à 07:22

        votre information ne concerne-t-elle que l’hiver, c’est – dire sans changement sur la situation actuelle où les vélos ne sont autorisés que avant 10 h et après 18 h ?

      • 1 août 2014 à 19:14
        montemont

        Depuis 2012vb(déplacement du stationnement sur le continent),
        les vélos sont autorisés sur la route-digue d’accès en haute saison avant 10h et après 18h. Le reste du temps, ils peuvent circuler toute la journée.
        Ils se stationnent sur le continent (parcs gratuits).
        Ils n’y pas de changement prévu, cela est vu avec les associations de cyclotouristes; donc en octobre 2014 il seront donc admis toute la journée (horaires moyenne saison) !
        Claire

  • […] L’ouverture d’un pont-passerelle, exclusivement dédié aux piétons marque une nouvelle étape vers le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. lire plus […]

    RÉPONDRE
  • 20 juin 2017 à 13:50

    […] Le Mont-Saint-Michel s’offre un pont-passerelle – UrbaNews. L’ouverture d’un pont-passerelle, exclusivement dédié aux piétons marque une nouvelle étape vers le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. C’est le célèbre Architecte Autrichien Dietmar Feichtinger qui a conçu ce nouvel ouvrage, destiné à remplacer l’ancienne digue-route qui permettait de rejoindre le pied du célèbre Mont inscrit au patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1979. La nouveau Pont-Passerelle du Mont-Saint-Michel © Mathias Neveling Long de 760 mètres et large de 11 mètres, l’ouvrage métallique recouvert de bois de chêne a été achevé trois ans après le lancement de sa construction en 2011. […]

    RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire