15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300
ecommunauté-CNFPT
   

Street-artist de la semaine : le graffiti knitting

Graffiti Knitting

Mais que peut bien être le graffiti knitting (ou yarnbombing)?
C’est tout simplement le fait de recouvrir des objets de la rue (lampadaires, arbres, statues,…) avec un tricot. Si les graffeurs « conventionnels » utilisent de la peinture, les knitteurs graffent avec de la laine.
L’avantage de ce type de street-art est qu’il peut facile être enlevé, l’inconvénient c’est qu’il est long à creér.

Rendu populaire par le collectif « Knitta Please » à Houston en 2005, ce mouvement s’est entendu un peu partout sur la planète. L’instigatrice de ce street-art est Magda Sayeg (Houston) qui avait eu l’idée de recouvrir la poignée de porte de son magasin.

Si le but du graffiti peut être la revendication, la décoration ou même parfois le simple vandalisme, le knitting veut réchauffer l’espace public, souvent triste, froid et sans couleur.
Le yarnbombing se pratique également à plusieurs, chacun est en charge d’une partie du tricot dans le but de recouvrir de grand objet.

A vos pelotes !

Retrouvez les œuvres de knitting sur Flickr.

Catégorie:Revue de Presse
Billet précédent
Les Berges de Seine ? Pas avant 2013
Billet Suivant
La planète Terre version Dragon Ball
L'auteur
Pierre Tardy

Rédacteur pour Urbanews.fr & chargé de développement du Cluster HBI. Diplômé de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Lille (IAUL).

0 Discussion

Soumettez votre commentaire