15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   
Une Piscine Flottante sur la Garonne ? - 2PM Architecture

Une piscine flottante sur la Garonne ?

Alors qu’on vous présentait il y a quelques semaines, un concept de piscine flottante sur l’East River, à New-York, voilà que deux architectes bordelais dévoilent leur projet de piscine pouvant se déplacer sur la Garonne, de commune en commune.

Une Piscine Flottante sur la Garonne ? - 2PM Architecture

Une Piscine Flottante sur la Garonne ? - 2PM Architecture

La piscine flottante imaginée par Paul Rolland et Faïçal Oudor n’est autre qu’une immense barge de 70 mètres de long par 15 de large et 4 m d’épaisseur accueillant deux bassins de nage. Le premier fait 25 x 11 mètres, le second 10 x 11 m. Les deux bassins sont entourés par une plateforme en bois de 500 m², qui fait office de plage. Les locaux techniques de la piscine (douches, vestiaire, accueil, bureau des maîtres nageurs, casiers, etc.) sont logés dans huit conteneurs qui prennent place sur le pont lorsque la barge est en mouvement. Lorsque celle-ci est installée au bord d’un quai, les conteneurs sont débarqués pour permettre le fonctionnement de la piscine.

« Au point de départ de ce projet, il y a une recherche de liberté. En tant qu’architectes, nous travaillons généralement sur des projets dont on ne maîtrise pas la programmation. Là, nous voulions avoir une réflexion libre. L’idée de base, c’est aussi que la Garonne est sous-exploitée. Cette piscine serait un équipement qui utilise le fleuve, et se déplace également dessus », explique Paul Rolland.

Ce projet, imaginé en dehors de toute commande publique ou privée n’est pour le moment pas chiffré, pourtant, l’agglomération bordelaise étant particulièrement pauvre en piscine publique, il pourrait constituer une solution assez économique bien moins couteuse que la construction d’une piscine fixée.

Une Piscine Flottante sur la Garonne ? - 2PM Architecture

Une Piscine Flottante sur la Garonne ? - 2PM Architecture

Pour l’heure, les deux architectes attendent le devis d’un chantier naval de Saint-Nazaire qui n’a pas encore livré de chiffre précis.

Catégorie:France
Billet précédent
Bruxelles pour le nouveau Guggenheim
Billet Suivant
Clip of Friday : Manhattanhenge
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

4 Commentaires

  • 27 juillet 2011 à 13:34
    Benoil

    Le principe ressemble étrangement à la piscine du Rhône à Lyon ! En mieux…

    RÉPONDRE
    • 27 juillet 2011 à 13:52
      Pippa Middleton

      Sauf que celle du rhône on peut pas la déplacer ^^

      RÉPONDRE
  • 29 juillet 2011 à 10:38
    crozier denis

    Il y a plus qu’a développé « l’autopropulsion » et on sera dans les délires de Koolhass. Il y a plus qu’a reprendre l’idée de filtration par les parois elle-même et on sera à New york (dans l’east river)…et alors là, la route sera définitivement bouclée

    RÉPONDRE

Soumettez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.