15 49.0138 8.38624 1 1 4500 1 https://www.urbanews.fr 300 0
   
Le Métrocâble Français à Rio - Poma - © Ledauphine.com

Rio : Une Télécabine française au-dessus des favelas

Le groupe français Poma vient d’inaugurer une télécabine au-dessus des cinq favelas du Complexo do Alemano, à Rio de Janeiro.

Poma au Brésil, c’est une longue d’histoire qui a débuté en 1912, avec l’inauguration du téléphérique du Pain de Sucre, (396 m) à l’entrée de la baie de Guanabara. Aujourd’hui, ce nouveau Métrocâble qui s’étend sur 3,4 km de long devrait permettre aux 150 000 habitants des favelas, de se rendre dans le centre de Rio (Gare ferroviaire de Bonsucesso) en l’espace de 15 minutes, contre 1h30 jusqu’à présent. Six stations ont été édifiées sur les différentes collines pour désenclaver ces territoires à l’habitat totalement anarchique et aux ruelles labyrinthiques.

Un Métrocâble Français à Rio - Poma - © Ledauphine.com
Un Métrocâble Français à Rio – Poma – © Ledauphine.com

Outre l’infrastructure de transport, c’est des équipements sociaux, écoles, bibliothèques et dispensaires qui ont été intégrés aux différentes stations du télécabine. Une implantation qui a notamment permis, à la municipalité, de déloger des collines, les anciens gangs de trafiquants.

Un Métrocâble Français à Rio - Poma - © Ledauphine.com
Un Métrocâble Français à Rio – Poma – © Ledauphine.com

Les autorités brésiliennes se sont ici fortement inspirées du “Métrocâble” construit par Poma à Medellin, (Colombie) dans un environnement similaire. Cette nouvelle télécabine devrait connaître une extension.

 

Billet précédent
Du nouveau pour la Tour D2
Billet Suivant
Dominique Perrault s’offre Versailles
L'auteur
Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr.

3 Commentaires

  • 6 juin 2011 à 14:03

    Vraiment étonnant que de tels dispositifs ne soient pas plus utilisés dans nos villes européennes ! (Même si Londres semble sur la bonne voie)

    RÉPONDRE

Répondre à Edouard Malsch Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.