Accueil > Localisation > International > A New York, un dernier projet pour achever la « High Line »

A New York, un dernier projet pour achever la « High Line »

The Spur - High Line Park -  Diller Scofidio + Renfro & James Corner Field Operations

The Spur – Park – Diller Scofidio + Renfro & James Corner Field Operations

Les architectes concepteurs de la High Line – Diller Scofidio + Renfro et James Corner Field Operations – viennent de révéler un étonnant projet pour la phase finale de la la plus prisée de New-York : un véritable amphithéâtre planté, planant au-dessus de West 34th Street.

Prévue pour marquer le terminus Nord-Est de la 3ème et dernière section de la High Line, la structure baptisée The Spur est conçue comme une véritable poche de nature luxuriante, insérée en plein cœur de la Big Apple.

Il y a des décennies, ce tronçon de la High line était étroitement lié au dépôt de marchandise qu’il côtoyait, et permettait au trains de les acheminer vers et depuis les quais de chargement situés au dernier étage d’un ancien bâtiment de la Poste. Aujourd’hui, The Spur est la zone la plus large de la High Line et occupe également une position stratégique dans le quartier, située à proximité immédiate d’Hudson Yards : un projet titanesque de restructuration de l’Ouest de Manhattan.

« Il y avait tellement d’attente autour de cet emplacement, que nous savions que le projet à concevoir devait être quelque chose d’inédit » déclarait Robert Hammond co-fondateur de l’Association des amis de la High Line.

« Sur la High Line, vous êtes toujours au contact direct de la ville environnante« , ajoute ce-dernier. « Nous voulions créer un nouvel espace exclusif, offrant une véritable immersion en pleine nature » poursuit-il.

Une fois complétée d’ici fin 2014, la troisième section de la HighLine fera le lien avec les deux sections existantes, respectivement ouvertes depuis 2009 et 2011.

À propos Edouard Malsch

Urbaniste, Géographe, Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr. Titulaire d'une licence de Géographie et d'un Master 2 Aménagement & Urbanisme.

À lire également