Accueil > Magazine > Aménagement du Territoire > En images : Habiter le Grand Paris

En images : Habiter le Grand Paris

L’ présentait vendredi dernier au Grand Palais les propositions des 15 équipes d’architectes et d’urbanistes sur le thème « Habiter le  ». Le questionnement portait donc sur le , et plus particulièrement sur l’objectif annoncé de bâtir 70 000 logements par an en Île-de-France et sur les moyens d’y parvenir.

UrbaNews vous propose de découvrir en images l’intégralité des propositions de chacune des équipes, et met à disposition le communiqué de presse de l’AIGP en fin d’article pour permettre d’approfondir les enjeux du logement en Île-de-France.

En images

Brès + Mariolle & chercheurs associés / Le Grand Paris des densités dispersées

Atelier Roland Castro, Sophie Denissof & associés, Silvia Casi / Embellir, remodeler, développer les potentiels urbains du Grand Paris

Dominique Perrault, architecte urbaniste / Habiter le Grand Paris : le dispositif « Hôtel Métropole »

FGP(a) + / Nouveaux paysages construits du Grand Paris

Antoine Grumbach & associés / Habiter, se déplacer @Grand Paris

Agence Francois Leclercq, Atelier Lion & associés, agence Marc Mimram / Habiter le Grand Paris du lointain : repenser l’habitabilité des territoires à travers l’évolution des réseaux

LIN, Finn Geipel + Giulia Andi / Habiter le Grand Paris – Ville légère – La part souple des métropoles

MVRDV avec AAF et ACS / Nouvelles manières d’habiter : quelles typologies architecturales et urbaines, pour quelles évolutions sociologiques ?

Agences Élizabeth et / Habiter la métropole : Habitat d’urgence, urgence d’habiter / Les conditions de l’habiter

Rogers Stirk Harbour + Partners / Habiter le Grand Paris, une exploration de quelques principes d’intensification métropolitaine

Seura Architectes (F. Bougnoux, J.-M. Fritz, D. Mangin) / Le logement en Ile-de-France, une « bombe à retardement »

Star Stratégies + Architecture / La Co-Résidence : pour Habiter en Grand

Studio 013 Bernardo Secchi et Paola Vigano / Habiter le Grand Paris – l’habitabilité des territoires: cycles de vie, continuité urbaine, métropole horizontale

TVK Trévelo et Viger-Kohler/ Acadie/ Güller Güller / Bas Smets / Transitions, Habiter les intermédiaires

Les Urbanistes Associés, Devillers et associés / Aménager le Grand Paris à partir de ses bassins de vie : « poles-réseaux- territoires »

Communiqué de Presse de l’AIGP

Face au déploiement annoncé de la nouvelle offre de transport public, au défi de construire 70 000 logements par an, à l’impératif de rééquilibrer les territoires de la métropole les uns par rapport aux autres, à l’urgence de répondre aux attentes immenses des habitants, le Conseil d’administration de l’AIGP, composé à parité de représentants de l’État et des collectivités territoriales, a confié à son conseil scientifique composé de 15 équipes d’architectes, urbanistes et chercheurs, des études autour du thème « Habiter le Grand Paris ». Cette commande s’inscrit dans la perspective de la mise en oeuvre des orientations du futur Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (Île-de-France 2030) et des futures lois relatives à la réforme de la décentralisation et de l’action publique.

Par ces études, l’AIGP propose une approche inédite, dont l’objectif est d’être utile et concret. Le rôle de l’AIGP est de contribuer à la compréhension des grands enjeux métropolitains et de proposer des chemins réalistes à emprunter. Dans un premier temps, « Habiter le Grand Paris » souligne ce qui converge et ce qui fait débat à travers quatre questionnements majeurs :

  1. Où ? (Les territoires)
    Est-il possible de penser simultanément la zone dense et la grande couronne, sans les opposer ? Peut-on utiliser au mieux ces différents territoires pour intensifier la construction de logements, à la hauteur des besoins ?
  2. Comment ? (Les modes de développement)
    Peut-on articuler le modèle de la vitesse associée à la grande distance, et celui de la lenteur associée à la proximité ? Comment retisser les territoires à partir d’une reconsidération des mobilités privilégiant la proximité ? Quelles densités et quelles formes urbaines ?
  3. Quoi et pour Qui ? (Les typologies, les usages)
    Quelles formes et processus d’intégration et d’échanges avec l’existant ? Comment transformer les grands ensembles, les réseaux autoroutiers, les nappes de parkings, les abords des fleuves … ? Quels programmes spécifiques et quels nouveaux modes de vie promouvoir ? Comment répondre aux exigences du développement durable ?
  4. Quand ? (Les priorités)
    Alors que les grands projets de transport sont projetés sur le temps long, comment faire face aux nombreuses urgences qui s’accumulent ? Comment produire un récit progressif du Grand Paris, afin de mobiliser tous les acteurs et les habitants dès maintenant ?

Ces interrogations impliquent une conception de la métropole pensée dans un système global et intégrant de nouveaux modes d’habiter, afin de conforter l’ouverture et le rayonnement du Grand Paris.

Ainsi, des pistes concrètes, innovantes et originales en résultent :

  • Partir des spécificités des territoires, de ce qui fait lien, en s’appuyant sur l’évolution de la géographie des bassins de vie et d’emplois, en régulant les développements des bourgs et des villages et en construisant de nouveaux quartiers ;
  • Associer les du Nouveau Grand Paris et le réseau viaire, dans une fonctionnalité à la fois structurante, décloisonnée, apaisée et hybride ;
  •  S’adapter à l’évolution des modes de vie et expérimenter des typologies architecturales, programmatiques et constructives. Produire des logements et des formes urbaines adaptées en renforçant le lien entre nature, intensité et « habiter », au centre comme à la périphérie de l’agglomération ;
  • Concevoir de nouvelles formes de densité et prendre en compte le potentiel des grands ensembles, des villes nouvelles, de la grande couronne qui a capacité à contribuer au développement de la métropole, autour et au delà de l’A 104 ;
  • Explorer les potentialités du foncier dit « invisible »élaborer des stratégies foncières qui permettent d’agir vite, dans le cadre d’une vision territoriale élargie.

Le capital de travail, de production et de propositions de l’AIGP peut être utilisé dès à présent pour contribuer à la mise en œuvre d’un certain nombre d’actions visibles et structurantes. Son implication sur le terrain se renforcera et s’inscrira dans la dynamique des territoires à des échelles différentes. L’AIGP affirme ainsi sa place dans une posture qui conjugue des ambitions exploratoires et une implication dans la dynamique des territoires. Une telle approche, commune à l’ensemble des équipes de l’AIGP, contribuera à éclairer les grands enjeux métropolitains et les politiques publiques de développement et d’aménagement.

Afin de présenter l’ensemble des réflexions et des propositions de l’AIGP Acte II aux élus, aux acteurs et aux habitants et de nourrir le débat public sur la construction du Nouveau Grand Paris, une Semaine de l’Atelier International du Grand Paris sera organisée du 1er au 7 juillet 2013 au CentQuatre (5 rue Curial àParis 19ème), avec une exposition appuyée sur de nombreux courts métrages réalisés et produits par les équipes du conseil scientifique à partir de leurs travaux sur Habiter le Grand Paris, un regard inédit sur le Grand Paris de trois photographes réputés de l’agence Magnum, des conférences thématisées et des débats.

À propos Patrick Guyennon

Webmaster d'UrbaNews.fr. Fondateur et curateur de la Revue de Presse UrbaNews.fr. Associé-fondateur et co-gérant d'ATYC. Diplômé de Master 1 en Urbanisme et Aménagement (IUL, UdM). Diplômé de premier cycle en architecture (ENSA Lyon).

À lire également