Accueil > Localisation > France > La SNCF lance une appli pour faciliter les rencontres

La SNCF lance une appli pour faciliter les rencontres

Le 7 février, Transilien communiquait sur une nouvelle rubrique de son site internet, baptisée « lieu idéal », et qui a vocation à faciliter la rencontre des usagers des sur Paris et en banlieue. Simple d’utilisation, cette application permet à deux ou trois personnes localisées à des endroits différents en Île-de-France de se rejoindre le plus rapidement possible via le réseau de (métro, RER, train, tram, bus).

Lieu Idéal

Visuel de la campagne de promotion pour le « lieu idéal ». Crédits photo : Transilien

Pour SNCF Transilien, ce nouveau service peut s’adresser, par exemple, « [...] à des cadres pressés qui souhaiteraient déjeuner ensemble entre deux réunions, à des étudiants qui  voudraient faire durer leur soirée avant de  prendre le dernier métro, à des lycéens qui aimeraient réviser ensemble leurs examens, etc. »  L’idée est, en fin de compte, pour chacun des utilisateurs du service, de minimiser le temps passé dans les transports en définissant un point de rencontre « central ».

Où se retrouver ?

L’application « où se retrouver » calculera les temps de parcours optimum pour chaque protagoniste et définira les lieux possibles de rencontre (en violet). Crédits photo : Transilien

A terme, on saisit déjà les nombreuses possibilités de cette application, et l’intérêt qu’elle pourrait trouver à grandir en parallèle du des espaces de coworking, que ce soit en gare, sur des projets déjà engagés par la SNCF, ou à proximité des lieux d’échanges.

Où habiter ?

L’application « où habiter » permet de dresser une cartographie de la meilleure stratégie résidentielle à adopter en matière de transports. Crédits photo : Transilien

 Dans la même idée de réduire au maximum les temps de trajets des usagers et de faciliter leurs migrations, SNCF Transilien dispose aussi d’une autre application, qui permet à chacun, en fonction de ses impératifs de vie (lieu de travail, école, etc.) et des possibilités d’accès en transports en commun, de définir son lieu de résidence idéal. Evidemment, une application web ne va pas nous permettre de déménager du jour au lendemain, l’inertie résidentielle comme les réalités du marché immobilier limitant souvent les possibilités en matière de logement. Mais mettre en évidence cette dimension en direction du grand public est assez rare pour être soulignée ici.

À propos Josselin Thonnelier

Diplômé de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble en Urbanisme et Projet Urbain, de l'Université de Poitiers et de Moncton (Canada) en Géographie et Sciences Politiques.

À lire également