Accueil > Magazine > Architecture > The Shard s’ouvre au public

The Shard s’ouvre au public

bg_6

Situé au sud de la Tamise, du côté de la City, ouvre au public en ce premier février, une plateforme d’observation exceptionnelle perchée à 244 mètres de haut.

Depuis juillet dernier, tous les regards sont tournés du côté de l’arrondissement de « Southwark » où cette flèche de verre s’affirme comme le nouveau symbole de la Capitale Britannique. Conçue par l’Architecte Italien , elle culmine à 309,6 mètres et abrite un hôtel cinq étoiles, des restaurants luxueux, 600 000 m² de bureaux et commerces, ainsi qu’une dizaine d’appartements.

Détrônant le célèbre « London Eye », le nouveau point d’observation du Gratte-Ciel permettra aux visiteurs de profiter d’une vue inédite à 360° et à 244 mètres du sol. La plateforme entièrement vitrée occupe trois étages à partir du 60ème niveau. Des « télescopes numériques » permettent d’observer les monuments emblématiques londoniens comme Westminster, Big Ben ou encore le Tower Bridge. Par temps clair, autant dire assez rarement, il serait possible de profiter d’une visibilité à 80 kilomètres… Un escalier permet d’accéder au 72ème étage où l’on se retrouve à l’air libre, derrière des parois vitrées de protection.

Pour accéder à cette nouvelle plateforme d’observation, il faudra débourser une trentaine d’euros. Un à deux millions de touristes sont attendus chaque année.

(Plus d’infos sur le site internet : www.theviewfromtheshard.com)

À propos de Edouard Malsch

Urbaniste chez Ilex[Paysages&Urbanisme], Co-Fondateur & Community Manager pour UrbaNews.fr. Titulaire d'une licence de Géographie et d'un Master 2 Aménagement & Développement Territorial.

À lire également