Accueil > Localisation > France > Les Berges de Seine fermées à la circulation

Les Berges de Seine fermées à la circulation

Schéma explicatif présentant le projet d’aménagement des Berges de Seine, rive droite et rive gauche.

Schéma explicatif présentant le d’aménagement des , et . Crédits photo : de

Alors qu’à partir de lundi prochain, la totalité de la voie express rive gauche sera fermée définitivement aux voitures, UrbaNews vous propose de parcourir les Berges de Seine en images, avec les aménagements déjà réalisés rive droite, et de (re)découvrir ceux qui sont prévus rive gauche.

En images

Rive droite (réalisée, sept. 2012)

Rive Gauche (projetée, 2013)

Fermeture de la totalité de la voie express rive gauche à compter du 28 janvier 2013

Communiqué de presse de la Ville de Paris

Pour permettre la poursuite des travaux d’aménagement du projet dit des « Berges de Seine », il est nécessaire de fermer les accès et la circulation sur la totalité de la voie express rive gauche. Cette fermeture interviendra, après échanges techniques avec la Préfecture de Police, à compter du lundi 28 janvier 2013.

Sans attendre cette date et une fois l’épisode neigeux qui traverse actuellement l’ terminé, le tunnel sous le pont Alexandre III sera neutralisé et la sortie débouchant sur le sera fermée à la circulation. La voie sur berges disposera dès lors, et ce jusqu’au 28 janvier, d’un accès par la rampe Royal et d’une sortie sur le pont de l’Alma. Des panneaux d’information aux automobilistes seront installés sur les principaux itinéraires empruntés et les riverains seront informés par voie d’affichage.

Les quais hauts Anatole France et Orsay (7ème arrondissement) ont fait l’objet de travaux d’aménagement de septembre à décembre 2012 afin de préparer les nouvelles conditions de circulation et d’accès pour les piétons et les cyclistes aux futurs aménagements sur les berges. Depuis fin octobre, avec la fermeture de certaines rampes de la voie sur berges, les travaux préparatoires de desserte en réseaux ont pu débuter. En décembre, ont été mis en place au Port du Gros Caillou, en amont du pont de l’Alma, les 10 ducs d’albe auxquels seront amarrées les îles du jardin flottant.

Début janvier, tel que prévu dans le cadre du projet et indiqué dans le dossier d’enquête publique, une 3ème file de circulation a été aménagée quai Anatole France en amont du carrefour du pont de la Concorde.

En septembre 2012, était dévoilé, rive droite, le nouveau visage de la voie Georges Pompidou, depuis la passerelle Debilly jusqu’au Port de l’Arsenal pour offrir une nouvelle promenade en bord de Seine dans un cadre exceptionnel avec de nouvelles traversées piétonnes facilitant les déplacements entre les deux rives.

Rive gauche, ce sont 4,5 hectares qui accueilleront dès le printemps prochain parisiens, visiteurs de la capitale, qui pourront ainsi découvrir un nouveau lieu de promenade de 2,3 km enrichi d’activités variant au gré des saisons autour des thèmes du sport, de la culture et de la nature. Ce site exceptionnel, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’, véritable lieu d’expérimentation urbaine au service des usagers, sera équipé tant pour accueillir le public en libre appropriation des espaces que pour permettre des performances et initiations artistiques ou sportives, des ateliers pédagogiques, des expositions, sur le mode de la coopérative, qui a pour objet de mettre en lumière les forces vives de la ville et de la métropole, par la participation active d’associations, d’institutions, de festivals…

Enfin, ce projet offre l’opportunité de développer de nouvelles activités économiques : un restaurant à vocation culturelle dans la culée du pont Alexandre III mais également sur la Seine, sous l’égide de Ports de Paris, avec 4 nouveaux emplacements autour du pont Alexandre III, de nouvelles escales de transport fluvial de passagers et un port de logistique fluviale au port du Gros Caillou.

À propos Patrick Guyennon

Webmaster d'UrbaNews.fr. Fondateur et curateur de la Revue de Presse UrbaNews.fr. Associé-fondateur et co-gérant d'ATYC. Diplômé de Master 1 en Urbanisme et Aménagement (IUL, UdM). Diplômé de premier cycle en architecture (ENSA Lyon).

À lire également